Entrepises jeudi matin, les recherches sont restées vaines. Un hélicoptères équipé d'une caméra thermique ainsi qu'un renfort de militaires participent aux opérations ce vendredi matin.

Depuis quasiment 24 heures, les autorités sont à pied d’œuvre pour retrouver ce mystérieux tigre qui court toujours en Seine-et-Marne. Le félin avait été aperçu jeudi matin dans le secteur de Montévrain, à une trentaine de kilomètres à l’est de Paris. Malgré les moyens importants mobilisés, dont un hélicoptère équipé d’une caméra thermique, impossible de mettre la main sur l’animal sauvage.

Ce vendredi 14 novembre, les battues terrestres, qui ont été suspendues durant la nuit, devaient reprendre à 7 heures du matin. Des militaires ont d’ailleurs été appelés en renfort. De plus, la préfecture a annoncé que des policiers stationneront autour des écoles tant que ces recherches ne seront pas terminées.

Lire aussi : Un tigre en liberté recherché en Seine-et-Marne

Publicité
Pour l’instant, les habitants du secteur ont été invités à privilégier les transports automobiles, afin d’éviter de tomber nez à nez avec le tigre. La piste d’un animal détenu illégalement par un propriétaire qui se cache n’est pas écartée. En effet, il se pourrait que le tigre "soit confiné dans la maison ou la voiture de son propriétaire qui l'aurait récupéré [sans en avertir les autorités]" a indiqué à l’AFP Robert Picaud, président départemental de la Louveterie, l'organe en charge de la régulation des nuisibles, qui a participé aux recherches. Mais en l’absence de certitudes, les recherches se poursuivent.  

Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité