Un prêtre du Loir-et-Cher est soupçonné d’avoir dévalisé 14 églises du département. Une quarantaine d’objets de culte ont disparu depuis le début de l’année.

© CC / academic

Un prête du Vendômois dans le Loir-et-Cher a été placé sous contrôle judiciaire, a-t-on appris ce lundi auprès de la gendarmerie locale. L’homme est soupçonné d’avoir volé une quarantaine d’objets de culte dans 14 églises du secteur paroissial de Montoire. Les objets, datant pour la plupart du XVII étaient soit inscrits, soit classés au patrimoine historique. Des calices, des patènes, des ostensoirs, des ciboires… c'est tout un inventaire d’une valeur inestimable qui a été dérobé sans aucune infraction. Les brigades de gendarmerie de Montoire et la brigade de recherche de Vendôme sont actuellement en train de rechercher les objets chez des receleurs du Loir-et-Cher et de toute la France.

Une enquête sur plusieurs mois

Publicité
Le vicaire impliqué dans l’affaire a été mise en examen au mois de juillet dernier. Une longue et discrète enquête de plusieurs mois a été nécessaire pour mettre la main sur l’individu qui cachait bien son jeu. L’homme, placé sous contrôle judiciaire, était affecté depuis janvier 2012 à l'église de Montoire. Agé de 33 ans, le prêtre avait été ordonné diacre en 2003. L’évêque de Blois, Maurice Le Bègue de Germiny, a décidé de décharger le vicaire de sa mission.

Vidéo - Retrouvez ci-dessous notre zapping Actu du jour :