D’après un sondage, un tiers des Français a déjà trompé son ou sa partenaire. Les hommes seraient par ailleurs plus volages que les femmes.

Les Français trompent beaucoup. Un sondage YouGov réalisé pour le HuffPost révèle qu’un tiers des Français a déjà été infidèle. Parmi les sondés qui ont reconnu avoir trompé leur partenaire, 35% étaient des hommes et 24% des femmes. Le HuffPost souligne ainsi que "si l’adultère avait un sexe, il serait masculin". Concernant les raisons qui peuvent conduire à aller voir ailleurs, la majorité des personnes interrogées - près de six Français sur dix – a déclaré qu’une sexualité de couple insatisfaisante n’était pas une raison suffisante pour commettre un adultère.

L’adultère est plus masculin

Publicité
Pour ce qui est de l’honnêteté en cas d’adultère ou par rapport à leurs aventures passées, les Français seraient globalement enclins à dire la vérité. Mais si les résultats sont sensiblement les mêmes chez les femmes et chez les hommes, des disparités existent toutefois au niveau générationnel. "Les 18-35 étant plus nombreux à se dire prêt à mentir sur leurs anciens partenaires (19%) et leur passé (19%), que les 34-54 (13% pour leurs anciens partenaires et 15% pour le passé) et les plus de 55 ans (17 et 12%)", indique ainsi le HuffPost avant de préciser que pour ces dernier "la tentation serait sans doute moins grande puisqu’ils seraient en couple depuis plus longtemps".

 

Vidéo - Retrouvez ci-dessous notre zapping Actu du jour :