Tout employeur a le droit de surveiller ses salariés pendant leurs heures de travail. Mais ce droit a des limites. Qu'avez-vous le droit de faire ou non au sein de l'entreprise et quels sont vos recours en cas de conflit ? Tour d'horizon.

1 - Je passe des coups de fil personnels

Vos droits : selon la CNIL*, l'utilisation du téléphone de l'entreprise pour usage personnel au travail est tolérée à condition qu'il demeure raisonnable et ne soit pas préjudiciable à l'employeur.

Attention : l'employeur peut s'assurer du caractère non abusif de cette utilisation en contrôlant les appels sortants.  Il a également le droit de bloquer l'accès à certains numéros de téléphone comme les appels à l'étranger ou les numéros surtaxés (08...). L'usage est en général fixé par le règlement intérieur ou par note de service.

Et pour les téléphones portables : de la même manière, tout est question de mesure et vous serez sanctionné (avertissements jusqu'au licenciement) si cela trouble le bon déroulement de votre service à l'entreprise.  

* Commission nationale de l’informatique et des libertés

Publicité