La compagnie aérienne à bas coût EasyJet vient d’être condamnée en appel pour avoir refusé d’embarquer trois personnes souffrant de tétraplégie à l’aéroport Charles-de-Gaulle.

Un vol à bas prix pour toute l’Europe ça peut être une affaire, mais quand vous restez au sol ça s’appelle du vol. C’est la douloureuse expérience qu’ont vécue trois tétraplégiques qui se sont vu refuser l’accès à l’appareil en 2008 et 2009, bien qu’ils aient payé leur billet. La compagnie avait alors invoqué des questions de sécurité. Injustifié lui a répondu à deux reprises, en première instance puis en appel, le tribunal de Paris. La compagnie devra s’acquitter d’une amende de 70 000 euros et indemniser ses victimes à hauteur de 2000 euros.

« On est extrêmement satisfaits de cet arrêt », a déclaré Me Patrick De La Grange, avocat des trois passagers. « On a une décision qui marque clairement un coup d'arrêt aux pratiques discriminatoires » dont sont victimes les personnes handicapées. Pour l’avocat de la compagnie aérienne, en revanche, la décision rendue est « décevante », entérinant une image caricaturale « dans laquelle on aime enfermer EasyJet ».

Publicité
L’entreprise « low-cost » lancée en 1995 n’est sans doute pas encore au bout de ses peines. Le tribunal de Paris l’a aussi condamnée à 5000 euros d’amende en première instance au mois de mai 2012 pour des faits identiques. 

Vidéo - Retrouvez ci-dessous notre zapping Actu du jour : 

Publicité