De retour dans les médias pour la sortie de Rien n’emprisonne l’innocence, son deuxième livre, Florence Cassez parle de sa nouvelle vie, un an après sa libération. Elle raconte la poursuite de son combat, pour que les tous Français croient en son innocence.

© AFP

Elle a passé sept ans dans une prison mexicaine pour des enlèvements qu’elle a toujours niés. Libérée le 23 janvier 2013, Florence Cassez sort ce jeudi Rien n’emprisonne l’innocence, son deuxième livre, dans lequel elle se confie un peu plus. Après un retour en France rès médiatisé l’an dernier, la jeune femme, désireuse de reprendre une vie normale, s’était ensuite faite plus discrète. Elle est aujourd’hui de retour dans les médias, avec un objectif : que les Français, tous les Français, croient en son innocence.

« Ce lynchage médiatique, c'était pire que la détention »Celle qui déclarait à sa libération être « dans les nuages » dit aujourd’hui avoir les pieds sur terre. « J'ai atterri. Douloureusement, mais j'ai atterri » déclare Florence Cassez, qui souhaite aujourd’hui « tourner la page ». « Je suis passée par toutes les étapes. Il y a eu l'euphorie de la sortie de prison, puis l'adaptation à la vie extérieure... J'ai l'impression d'avoir vécu dix ans en une année » confie-t-elle. Dans Rien n’emprisonne l’innocence, elle revient sur son arrestation, sa libération et son retour à la vraie vie. Mais surtout sur le combat qu’elle continue de mener aujourd’hui. « La détention, c'était dur. Mais ce lynchage médiatique, c'était pire encore » avoue-t-elle. Car des médias mexicains qui la surnommaient « Florence la diabolique » aux Français qui doutaient parfois de son innocence, Florence Cassez veut continuer à se battre pour la vérité.

Publicité
« J'ai besoin que tout le monde me croie »« J'ai besoin que l'on reconnaisse publiquement cette innocence, que tout le monde me croie. Ce combat n'est toujours pas terminé. Et pardon si certains s'agacent de me voir encore médiatisée : j'ai bien l'intention de continuer » déclare-t-elle ainsi à Metronews. Mais Florence Cassez veut également se battre « tous les innocents qui sont encore emprisonnés au Mexique ». En attendant, celle qui s’est mariée en juillet dernier, participe également à l’écriture d’un film autobiographique, et entend bien retrouver du travail pour « retrouver une vie normale ».

Vidéo : un an après sa libération, Florence Cassez et sa nouvelle vie

Publiez votre commentaire

7 commentaires

apres avoir lu les

Portrait de grispoil

apres avoir lu les commentaires ,je m aperçois que je ne suis pas la seul a croire qu elle n est pas toute blanche,son avis ,ses livres et ses conferences mediatiques on s en fout comme notre premiere chemise,le mieux c est qu elle se fasse oublier,tant mieux pour elle si sarko,hollande et les hommes politiques en mal de notorieté sont intervenus avec notre argent en sa faveur,mais qu elle disparaisse du paysage,d autres sont dans des geoles au bout du monde pour defendre simplement les droits de l homme sans jamais avoit fumé un joint,.

allez mm cassez disparaissez je ne crois pas en votre innocence,ouste,du balai!!

Votez pour ce commentaire: 

Bonjour.

Portrait de passant par là

Bonjour.

Florence Cassez "veut" que les français "croient"...? Mais c'est une extrémiste, une parano...! elle devrait plutôt s'obliger à apporter les preuves, démontrer ce qu'elle prétent si elle est innocente et non pas chercher à séduire ou forcer les sentiments qui sont par nature étrangers à toute objectivité...Difficile avec une telle attitude de la croire justement...

Que vient faire son mariage dans cette affaire ? Cherchez à créer un climat affectif très subjectif ?

Il y a un petit problème quand même chez les Français, c'est qu'ils considèrent toujours innocents leurs ressortissants reconnus coupables à l'étranger; comme si les pays étrangers étaient systématiquement malveillants et injustes. Le plus triste c'est qu'ils provoquent ainsi chez les politiciens en mal de publicité électoraliste ( c'est sûr que les coups médiatiques risquent d'être plus efficaces que leurs bilans...) une démagogie des plus immorale et partiale qui se fiche éperdumment de la vérité, de la culpabilité et des victimes.

Cela implique que les Français pourraient donc trafiquer en toute immoralité à l'étranger en étant sûrs de beneficier d'une partialité injuste et, au passage, très couteuse... Non contente de bénéficier de cela beaucoup  s'en servent honteusement comme d'une nouvelle carrière...!!! Plutôt que de travailler en silence ils deviennent des sujets d'actualité professionnels, en quelque sorte, employés par les médias qui les rénumèrent bien plus que s'ils étaient employés d'une entreprise quelconque, ou simplement commerçants de quartier.  Sinon pourquoi la presse se ferait-elle le porte parole de petits intérêts ou volontés très privés qui n'interessent pas l'intérêt général des français...?

Bonne continuation.

 

Votez pour ce commentaire: 

qu'ELLE se mette un doigt

Portrait de cesdurcesmou

qu'ELLE se mette un doigt dans le C.. ,et qu'elle siffle pour sa soit disant innocence qui sonne faut  !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

Votez pour ce commentaire: 

Qu'ELLE se mette un doigt

Portrait de cesdurcesmou

Qu'ELLE se mette un doigt dans le C..,et qu'elle siffle pour sa soit disant innocence qui sonne faut !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

Votez pour ce commentaire: 

Elle ne sera pas la première

Portrait de miss

Elle ne sera pas la première à passer les frontières avec de la drogue dans leurs sacs

    A l 'insu de son plein gré  Qui peut croire leurs bêtises  Ah on s dû la mettre dans mon

sac  je n 'ai rien vu  Et la ROTVEILLEUR  qui lui envoyais des beaux colis  avec

 le fric de la France  Et Sarko  complice   Merci qui??

Q 'elle se fasse oublier celle là  elle veut quoi?? du fric??

Votez pour ce commentaire: 

Bof ! La dame veut

Portrait de jacques du 38

Bof ! La dame veut certainement se faire de la tune en faisant sa pub !   Mais bon, je ne pense pas que cette actualité soit primordiale pour les 5 millions de chômeurs dans ce pays, qui en ont rien à cirer de la vie privée de cette femme :!:

Votez pour ce commentaire: 

qui peut croire qu'une

Portrait de stroh

qui peut croire qu'une personne puisse vivre 4 mois dans une maison ou un sequestré est détenu  dans la cave avec votre compagnon qui s'occupe du prisonnier à vos cotés sans etre au courant de ses faits et gestes........ 

Non Mme Cassey vous n'etes pas innocente   le meilleure preuve est que vous avez été libérée sur vice de forme et non pour non lieu

et vous croyez que l'on va  vous croire .......innocente ........

Votez pour ce commentaire: 

Publicité