Vidéos à la une
La Commission inter américaine des droits de l'homme dénonce l'absence de résultat dans l'enquête sur la disparition de 43 étudiants qui avaient été capturés par la police en septembre 2014 dans le sud du Mexique. Le Secrétaire exécutif de la Commission, Paulo Abrao, estime que l'enquête est au point mort. Paulo Arbrao : 'Nous avons indiqué notre vive inquiétude quant à la vitesse de l'enquête et nous avons dit être préoccupés par le fait que rien n'a été trouvé depuis décembre 2015. Dans le cas de la police de Huittzuco, jusqu'à aujourd'hui aucune accusation n'a été formulée.' Les parents des victimes ont installé un camp de tentes devant le siège du siège du procureur pour réclamer que l'enquête soit menée à son terme. Epifanio Alvarez est le père d'une des victimes : 'Nous sommes là et s'ils viennent pour nous tuer, nous ferons face. Nous n'avons pas peur, nous sommes en colère.' Les 43 étudiants ont disparu le 26 septembre 2014 à la suite d'une confrontation avec les forces de l'ordre qui avait fait six morts dans la ville d'Iguala. Selon la version du gouvernement mexicain, les étudiants auraient été livrés à un groupe mafieux avant d'être assassinés et incinérés. L'enquête n'a rien pu démontrer.
Vidéos à la une
Le département américain de la Justice a menacé vendredi de retirer les fonds fédéraux à la Californie et à huit 'villes-sanctuaires' qui accueillent favorablement les immigrés illégaux. Répondant à une question, le ministre de la Justice Jeff Sessions s'est défendu de fonder son action sur des principes racistes. Jeff Sessions : 'Le département de la justice est foncièrement attaché à la non-discrimination raciale et l'application juste des lois dans toute circonstance. Ne doit-on pas appliquer nos systèmes légaux d'immigration ? Est ce raciste de le dire ? Si une personne entre illégalement dans notre pays, et si elle est interpellée une semaine plus tard à Los Angeles, est-ce un abus de l'interpeller et de l'expulser ? De son côté, le secrétaire à la sécurité intérieur des Etats-Unis John Kelly assure que les efforts pour réduire l'immigration illégale ont eu pour résultats une réduction de 30% des interpellations sur frontière mexicaine dans la période entre février et mars.
Vidéos à la une
Au moins 24 personnes ont été tuées et neuf blessées lors d'une collision dans le sud-ouest du Mexique entre un autobus et un camion-citerne à essence qui a explosé, brûlant gravement certaines des victimes. Les secouristes sont encore sur le lieu de l'accident à Petacalco, dans l'État de Guerrero.
Vidéos à la une
Un ancien gouverneur mexicain a été arrêté en Italie pour son implication présumée dans le blanchiment d'argent de la drogue. Tomas Yarrington, à la tête de l'État de Tamaulipas, frontalier des Etats-Unis, entre 1999 et 2005, était recherché depuis cinq ans. Il avait été inculpé par la justice américaine en 2013 pour avoir aidé un cartel de la drogue en échange de millions de dollars de pots-de-vin, ainsi que pour avoir participé à un trafic de cocaïne entre le port de Veracruz et les Etats-Unis de 2007 à 2009.
Vidéos à la une
Andres Manuel Lopez Obrador s'est rendu hier à l'Église de Notre Dame de Guadeloupe, dans le quartier de Chelsea à Manhattan. Il y a rencontré des migrants pour lesquels il promets de se battre, qui à devoir saisir les Nations unies ou la Commission américaine des droits humains. Son intervention a été interrompue par un groupe de manifestants qui l'accuse d'être lié au massacre présumé de 43 étudiants dans la ville d'Iguala. Massacre qui aurait été orchestré par le maire de la ville, Jose Luis Abarca, sur ordre d'un cartel de la drogue.
Vidéos à la une
Il n'y a pas que le mur anti-migrants souhaité par Donald Trump qui irrite les Mexicains : lundi, le ministre de l'intérieur des Etats-Unis a indiqué qu'ils souhaitait séparer les enfants de leurs parents s'ils entraient illégalement aux Etats-Unis. Ce projet qui vise à décourager les mères à quitter leur pays avec leurs enfants a été condamné jeudi par le ministre mexicain des Affaires étrangères lors d'une visite officielle à Washington. 'Nous pensons que séparer les familles à leur arrivée, indépendamment des raisons qui ont motivé cette politique, représente une attaque à l'intégrité de l'unité fondamentale de la société, je veux parler de la famille, a déclaré Luis Videgaray. Autre motif de mécontentemement entre Mexico et Washington : le contentieux commercial qui oppose désormais les deux pays. Signe des tensions, le président mexicain n'a toujours pas rencontré Donald Trump et aucun rendez-vous n'est programmé dans les semaines qui viennent. Avec Agences
Magazine
Les photos d'une policière mexicaine font le tour de la toile. Et pour cause, les courbes de la jeune femme affolent les internautes. Images !
Magazine
Claudia Guajardo, présentatrice d'un talk-show sportif mexicain, fait sensation sur le web après une séquence très chaude en plein direct. Planet.fr vous propose de découvrir la bombe du jour en images !
International
L’édition mexicaine du magazine "Vanity Fair" a consacré sa dernière Une à Melania Trump. Découvrez pourquoi cette couverture est très critiquée.
Magazine
Martha Higareda donne la réplique à Chad Michael Murray dans le téléfilm Le secret d'Eva diffusé sur M6 ce vendredi 6 janvier à 15h20. Découvrez l'actrice mexicaine en images !
Insolite
Lors d'un vol sur une compagnie mexicaine dimanche, des passagers ont été surpris par une vipère venimeuse. L’avion a dû atterrir d’urgence à l’aéroport de Mexico. 
Insolite
Lors de ses vacances au large du Mexique, un Hongkongais de 51 ans observait un grand requin blanc depuis l'intérieur d'une cage, lorsque l'animal s'y est introduit ! L'homme, indemne, a décrit son effroyable expérience.
Monde
Le lagon situé dans le village de pêcheurs de Las Coloradas, dans la péninsule du Yucatan, au Mexique, a la particularité d’avoir une eau… rose. Une teinte qui s’expliquerait notamment par la présence importante du plancton rouge et des crevettes. Des couleurs qui en mettent plein les yeux. 
Vidéos à la une
Un muret a été construit autour de l'étoile de Donald Trump sur Hollywood Boulevard, en référence à la proposition du candidat républicain...
Vidéos à la une
Il aurait survécu au crash d'EgyptAir, à la tuerie homophobe d'Orlando, au triple attentat à l'aéroport Attatürk d'Istanbul... Mais qui est donc ce jeune Mexicain qui semble indestructible ? Il s'agit d'un mythe, bien entendu. Si le jeune homme existe bel et bien, il n'a jamais été présent lors des drames qui ont frappé les premiers mois de l'année 2016. Mais dans ce cas, pourquoi des individus semblent-ils s'inquiéter pour sa vie, dès lors qu'un incident se produit ? La vérité : une sombre histoire de litige pécunier entre le "survivant" et quelques personnes de son entourage. D'après ces derniers, l'homme leur doit d'importantes sommes d'argent, allant jusqu'à 1 000 euros. Face à la lenteur de la justice de leur pays, ils ont décidé de s'attaquer au problème par la voie des réseaux sociaux : en affichant la photo de leur débiteur, ils cherchent tout simplement à l'embêter, à le "troller", jusqu'à obtenir réparation. Des motifs niés par le principal intéressé, qui évoque un litige, mais ne parle pas de dettes à rembourser. Une chose est sûre, son visage, dont plusieurs médias ont raconté l'histoire, est désormais associé aux drames qui ont frappé différentes régions du monde ces derniers mois. Si les faits s'étaient produits en France, leurs auteurs pourraient être poursuivis en justice pour atteinte au droit à l'image ou pour diffamation.
Magazine
Le mannequin Daphne Joy partage sur Instagram ses photos de vacances au Mexique. Et le moins que l'on puisse dire, c'est très sexy ! Découvrez les images dans notre diaporama.
Vidéos à la une
Les leaders nord-américains affichent leur unité en concluant un accord sur le climat lors d'un sommet au Canada. Les trois pays s'engagent à produire 50 % de leur électricité à partir de ressources renouvelables d'ici 2025, notamment en ayant recours à l'énergie nucléaire. À l'heure actuelle, leur taux d'électricité produite à partir d'énergie propre se situe à 37 %. Ottawa, Washington et Mexico s'engagent aussi à réduire les émissions de gaz à effet de serre. 'Ce partenariat verra nos pays côte à côte pour travailler afin d'atteindre l'objectif commun d'une Amérique du Nord compétitive, qui encourage une croissance propre, et qui protège l'environnement que nous partageons, maintenant et pour les générations à venir', a annoncé Justin Trudeau. Barack Obama a prononcé un discours à la Chambre des communes. Cela faisait d'ailleurs plus de 20 ans qu'un président américain n'avait pas été entendu au Parlement canadien. Il a bien sûr évoqué le Brexit et ses conséquences. 'Les conséquences directes du Brexit peuvent être gérées avec discernement, mais on ne peut pas faire abstraction des inégalités, de la mise à l'écart et de la fracture sociale à long terme. La manière dont nous répondons aux forces de la mondialisation et du changement technologique déterminera la longévité de l'ordre international qui assure la sécurité et la prospérité pour les générations futures', a-t-il déclaré. Ceux que la presse canadienne surnomme les 'trois amigos' ont aussi fait front commun contre le protectionnisme prôné notamment par Donald Trump, soulignant que ce serait une erreur pour le continent de se fermer à une économie mondiale intégrée.
Vidéos à la une
La gay pride de Mexico a rassemblé des milliers de sympathisants de la cause LGBT sur la célèbre promenade la réforme, longue de presque 15km. Au delà de la fête l'objectif était de porter un coup à l'homophobie, très présente au Mexique. Le défilé s'est tenu treize jours après la tuerie d'Orlando, lors de laquelle de nombreuses victimes étaient d'origine mexicaine.
Vidéos à la une
Six morts et plus d'une centaine de blessés, c'est le bilan de violents affrontements dans la ville Asunción Nochixtlán. Ils ont éclaté dimanche lors d'une manifestation de syndicats d'enseignants dans cette ville de l'Etat d'Oaxaca, dans le sud du Mexique. Ces derniers protestaient depuis plusieurs jours contre une réforme de l'éducation. Ils bloquaient une des principales routes de cette localité quand des centaines de policiers sont intervenues pour les déloger. Selon la police fédérale, des individus armés se sont glissés parmi les manifestants et sont à l'origine des débordements. Ils auraient ouvert le feu à la fois contre les civils et les policiers. Mais les versions divergent, certains accusent la police d'avoir aussi tiré à balles réelles. Une cinquantaine de membres des forces de l'ordre ont été blessés, et autant de civils. 21 personnes ont été arrêtées. En Nochixtlán, emboscaron a la policía: Enrique Galindo #Oaxaca https://t.co/pbviSSYt1b pic.twitter.com/s3oQzSa1vo- Milenio Monterrey (@MilenioMty) June 20, 2016 #Ojo Identifican a los seis muertos por choques entre #CNTE y PF en Nochixtlán, Oaxaca https://t.co/Bl6iWEmYfN pic.twitter.com/e8rgEipxaY- 24 HORAS (@diario24horas) June 20, 2016
Société
La dépouille en décomposition d’une créature de type humanoïde totalement inconnue a été retrouvée échouée sur une plage au large du Mexique. Les scientifiques ne l’ont toujours pas identifiée. 
Magazine
A Mexico, une centaine de cyclistes ont défilé dans le plus simple appareil pour la bonne cause. Découvrez les images de la manifestation dans notre diaporama.
Vidéos à la une
Joaquín Guzmán, alias 'El Chapo', pourrait être bientôt remis aux autorités américaines. Le Mexique a validé l'extradition du baron de la drogue vers les Etats-Unis, où il fait l'objet de mandats d'arrêt pour homicide et trafic de drogue. Joaquín Guzmán a désormais trente jours pour faire appel. Il avait fait savoir, via son avocat, qu'il s'opposerait à cette extradition, à moins que les autorités américaines acceptent de négocier les conditions de sa peine. Il y a dix jours, 'El Chapo' avait été transféré vers la prison de Ciudad Juárez, tout près de la frontière américaine. Il était incarcéré auparavant à la prison de haute sécurité d'Altiplano, près de Mexico, d'où il s'était échappé l'été dernier de manière spectaculaire par un trou creusé sous la douche de sa cellule. Ce trou accédait à un tunnel d'un kilomètre qui débouchait sur une maison en construction. Sa cavale avait pris fin en janvier. Aux Etats-Unis, 'El Chapo' encourt la prison à perpétuité. 'El Chapo', roi des narcotrafiquants et maître de l'évasion https://t.co/g4cPkSnZTq pic.twitter.com/skXaKViPth- Europe 1 (@Europe1) 11 janvier 2016
Vidéos à la une
Joaquin Guzman, dit 'El Chapo' pourrait purger sa peine aux États-Unis. Le puissant narcotraficant mexicain devrait être extradé vers la fin de l'année, selon une source proche du gouvernement à Washington. Un juge a autorisé cette extradition réclamée par un tribunal de Californie, la veille du transfèrement surprise de Guzman de la prison d'El Altiplano près de Mexico, vers celle de Ciudad Juarez, proche de la frontière américaine. 'L'extradition dépendra de comment ses avocats se mobiliseront. Ils doivent négocier les conditions de l'arrivée d'El Chapo aux États-Unis. Quelles sont les échanges d'informations ou les contreparties financières envisageables, ou quelle plaidoyer doit-il adopter s'il veut réduire sa peine aux États-Unis' explique un spécialiste du narcotrafic. Au regard de l'évasion de Guzman l'an dernier, les analystes se questionnent sur les raisons de ce transfèrement vers une prison réputée moins sécurisée, dans une région considérée comme un de ses fiefs. Cent-cinquante policiers fédéraux l'ont accueilli à l'aéroport de Ciudad Juarez, d'où il a été transféré vers la prison située au sud de cette ville tristement connue pour ses milliers d'homicides annuels.
Vidéos à la une
Le baron de la drogue mexicain connu sous le nom d''El Chapo' a été transféré dans une prison de Ciudad Juarez, une ville toute proche de la frontière américaine, ce qui n'annonce en rien une extradition prochaine vers les Etats-Unis, a précisé Mexico. Ce changement s'inscrit dans le cadre d'un protocole de sécurité, prévoyant une rotation des prisonniers. Cependant, selon deux sources - sécuritaire et administrative - citées par l'agence Reuters, Joaquin Guzman, de son vrai nom, pourrait être extradé dans les semaines qui viennent, peut-être avant le mois de juillet, vers les Etats-Unis, où il fait face à des mandats d'arrêts pour homicide et trafic de drogue. Arrêté en janvier dernier, le leader du cartel de Sinaloa s'était échappé six mois plus tôt d'une prison de haute sécurité, grâce à un tunnel long d'1,5 kilomètre, reliant le sous-sol de sa cellule à l'extérieur.
Vidéos Insolite
Au Mexique, des étudiants ont démontré qu'un taureau n'attaque que lorsqu'on le cherche.
Vidéos à la une
LES PERLES DU WEB. Une agression gratuite qui soulève la Toile, les larmes d'un petit enfant autiste fan de Coldplay émeuvent le groupe britannique, un grand huit qui fait des siennes... Comme chaque vendredi, Christopher QUAREZ de MYTF1News nous présente les images les plus vues, les plus partagées sur le web.
Vidéos à la une
Le roi d'Espagne Felipe VI a remis le prix le plus important dans la littérature espagnole, le prix Cervantes, à l'écrivain mexicain Fernando del Paso. Chaque année ce prix récompense une oeuvre en langue espagnole. Son roman, News from the Empire, est considéré comme le meilleur roman historique d'Amérique latine. Del Paso a déjà remporté plusieurs prix internationaux. Il a vécu à Londres pendant 14 ans, où il a travaillé pour la British Broadcasting Corporation, et en France, où il a travaillé pour Radio France Internationale.
Vidéos Sciences
Le volcan Popocatepetl, situé à une cinquantaine de kilomètres de Mexico, est entré en éruption lundi 18 avril. Une impressionnante colonne de cendres a été projetée trois kilomètres au dessus du cratère. Sur plus de 3000 volcans mexicains, 14 sont encore en activité.
Vidéos à la une
Un tunnel de 800 mètres fort bien équipé : ascenseur, éclairages, rails... Il restait même dans la benne 650 kilos de marijuana. Bonne pioche pour les autorités américaines, qui parlent "du plus long tunnel jamais découvert à la frontière" américano-mexicaine. Les arrestations ont ensuite conduit à la saisie record de 6 350 kilos de marijuana et un peu plus d'une tonne (1 017 kilos) de cocaïne. Avec agences
Vidéos à la une
Les autorités américaines ont découvert ce qu'elles pensent être "le plus long" tunnel utilisé pour le trafic de drogues jamais détecté à la frontière entre le Mexique et la Californie. Long de quelque 800 mètres, le tunnel est équipé d'un ascenseur, d'éclairages, de rails et de systèmes de ventilation. Il reliait une maison de Tijuana au Mexique à un terrain commercial d'Otay Mesa à San Diego en Californie.

Pages

Publicité