Soupçonné par la justice d'être impliqué dans l'affaire Bettencourt, Eric Woerth a été victime d'un vol avec effraction à son domicile, près du château de Chantilly.

Qu'étaient donc venus chercher les voleurs au domicile de l'ancien ministre du Budget ? Dans la nuit de samedi 30 à dimanche 31 mars, la demeure du député-maire de Chantilly, Eric Woerth, a été cambriolée sans qu'on en connaisse le motif rapporte le Courrier Picard. Pour l’heure, aucun détail sur l'ampleur des dégâts ou sur les objets qui auraient été subtilisés n'ont filtré dans la presse. Au vu du statut de la victime, c'est la section de recherches d'Amiens qui a été chargée de l'enquête.

Déjà victime de cambriolageUne seule certitude pour le moment : ce n'est pas la première fois que l'ancien ministre de Nicolas Sarkozy est cambriolé. Déjà en 2009, des malfrats s'étaient introduits à son domicile et avaient dérobé les clefs de sa voiture.  La triangulation des appels téléphoniques et la géolocalisation avaient par la suite permis de retrouver le véhicule.

Publicité
Toujours dans le viseur de la justiceMis en examen dans l'affaire Bettencourt, où il est accusé de trafic d'influence et de recel, c'est un souci de plus pour Eric Woerth. Il lui reste désormais un peu moins de trois mois pour présenter ses requêtes et observations au juge d'instruction. Un malheur n'arrivant jamais seul, il devrait comparaitre aux côtés de son mentor, l'ancien chef de l'Etat Nicolas Sarkozy, lui aussi mis en examen avec dix autres personnes dans cette affaire. 

Vidéo - Retrouvez ci-dessous notre zapping Actu du jour :