Selon Le Parisien, le parquet de Lille pourrait demander un non-lieu en faveur de Dominique Strauss-Kahn dans l’affaire du Carlton de Lille. Réponse le 13 juin prochain, date à laquelle le réquisitoire définitif sera rendu.

DSK pourrait-il bénéficier d’un non-lieu dans l’affaire du Carlton de Lille ? Selon les informations du Parisien, le parquet envisagerait de requérir un non-lieu dans cette affaire. D’après le quotidien, Georges Gutierrez, procureur adjoint, aurait remis ce mardi un projet de réquisitoire demandant le non-lieu pour l’ancien patron du FMI, mis en examen pour proxénétisme aggravé en bande organisée. Il appartient désormais au procureur général de la Cour d’appel de Douai de trancher. Le parquet se prononcera le 13 juin prochain, date à laquelle le réquisitoire définitif est attendu.

Publicité
Selon Le Parisien, qui rapporte les propos de « bonnes sources », le parquet général n’aurait « aucune raison de ne pas se ranger à l'avis du procureur » de Lille. Mais une demande de non-lieu ne signifie pas pour autant que Dominique Strauss-Kahn serait complètement sorti d’affaire. Il revient en effet aux juges chargés de l’instruction de dossier de décider ou non du renvoi de l’ancien patron du FMI devant le tribunal. DSK, lui, s’est toujours défendu d’avoir eu connaissance que les femmes qui avaient pris part aux différentes parties fines auxquelles il a participé, étaient des prostituées.  

Vidéo - Retrouvez ci-dessous notre zapping Actu du jour :