La rentrée risque encore de faire mal aux portefeuilles des foyers français et des jeunes étudiants. Les chiffres.

©Getty Images

Augmentation de 1,5 à 2% du coût de la rentrée dans le supérieur

Publicité
Selon une étude menée par l’Union nationale des étudiants de France (Unef) et relayée par l'AFP, "les dépenses des étudiants augmentent de 2 % par rapport à la précédente rentrée". Pour la Fage, deuxième organisation étudiante, le coût de la rentrée universitaire 2014-2015 progressera de 1,5% et atteindra en moyenne 2 525 euros par étudiant. L’augmention du coût est dû à l’accroissement du prix des loyers et à l’augmentation des frais obligatoires (frais d'inscription, tickets restaurants, sécurité sociale, etc), estiment les syndicats étudiants.