Au lendemain de la marche républicaine historique en hommage aux victimes des attentats de la semaine dernière, l’enquête sur ces attaques se poursuit.

L’enquête sur les attaques terroristes survenues la semaine dernière à Paris et en proche banlieue avance. Notamment sur Amedy Coulibaly, le complice présumé des frères Kouachi. Le premier est à l’origine de l’attaque de Montrouge et de celle de la Porte de Vincennes, les seconds à l’origine de celle de Charlie Hebdo et de celle de Dammartin-les-Goêle.

La planque de Coulibaly découverte à Gentilly

Grâce à aux nombreuses perquisitions qui ont été menées au nord et au sud de Paris au cours de ces derniers jours et au relevés téléphoniques d’Amedy Coulibaly, les enquêteurs sont parvenus à découvrir la planque de ce dernier. Il s’agissait d’un petit appartement à Gentilly, dans le Val-de-Marne. Dans ce logement, les policiers auraient trouvé des effets personnels comme sa carte vitale et sa carte d’identité mais également un véritable arsenal de guerre. Parmi leurs trouvailles : quatre pistolets Tokarev, des munitions, un revolver, un détonateur, des bombes lacrymogènes, un gilet tactique, des jumelles et un gyrophare. Selon les enquêteurs, Amedy Coulibaly n’y aurait vécu que quelques jours : du 4 au 9 janviers. Sa véritable résidence se trouvant à Fontenay aux Rose, dans les Hauts-de-Seine.

Une étrange vidéo posthume

Outre sa planque, les enquêteurs ont également découvert une vidéo posthume. Diffusée la smeaine dernière sur les réseaux sociaux, celle-ci montre un homme ressemblant beaucoup à Amedy Coulibaly – l’identification est en cours – se revendiquant de l’Etat islamique, affirmant être complice des frères Kouachi "qui ont fait Charlie Hebdo" et expliquant leur geste par leur volonté de venger le califat lequel aurait été attaqué. "Vous attaquez le califat, on vous attaque", dit ainsi l’homme portant un gilet pare-balles et posant à côté d’une arme automatique. "Pour que ça ait plus d’impact", assure-t-il également à propos de l’attaque d’une policière à Montrouge.

Des complices de Coulibaly et des frères Kouachi ?

L’image montre par ailleurs un bandeau précisant qu’Amedy Coulibaly est l’auteur de l’attaque de Montrouge, de la prise d’otage de la porte de Vincennes et de l’explosion d’une voiture à Paris. Si les deux premiers actes ont bel et bien eu lieu la semaine dernière, le troisième n’aurait pas eu lieu, souligne 20 Minutes. En plus de l’idenfitication de l’homme qui est sur cette vidéo, la police tente également de déterminer quelles sont les personnes qui ont participé à la réalisation de cette bande. Ces mêmes personnes pourraient aussi être impliquées dans les attaques terroristes de ces derniers jours.

Un rapprochement avec une agression survenue mercredis soir

Publicité
Enfin, les enquêteurs auraient réussi à faire le rapprochement entre Amedy Coulibaly et l’agression d’un joggeur mercredi soir à Fontenay-aux-Roses. Jusqu’ici passée inaperçue, cette attaque prend désormais une nouvelle dimension : la victime a été blessée par des tirs d’armes automatiques, dont l’une correspondrait à une arme trouvée dans l’Hyper Casher attaqué vendredi soir et dont on est sûr qu’Amedy Coulibaly est l’auteur.

Vidéo sur le même thème - Amedy Coulibaly: un délinquant multirécidiviste

Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité