"Shithole" ("endroit de merde") et des émojis caca. Après les propos de Donald Trump sur les "pays de merde" pour désigner Haïti et certains pays africains susceptibles d'envoyer des migrants aux Etats-Unis, les mots du président américain se sont retrouvés projetés sur la façade d'un..

"Shithole" ("endroit de merde") et des émojis caca. Après les propos de Donald Trump sur les "pays de merde" pour désigner Haïti et certains pays africains susceptibles d'envoyer des migrants aux Etats-Unis, les mots du président américain se sont retrouvés projetés sur la façade d'un hôtel de Washington lui appartenant.

Sh*thole Projection on Trump Hotel #Resistpic.twitter.com/5Y8xH54J5K

— robin bell (@bellvisuals) 14 janvier 2018

Sh*hole Projections on Trump Hotel #resistpic.twitter.com/M44MbzGDjs

— robin bell (@bellvisuals) 14 janvier 2018

Publicité
"C'est un endroit de merde", a-t-on pu lire, dans la soirée du samedi 13 janvier, sur l'entrée de l'hôtel de luxe. Robin Bell, artiste et activiste, a déjà utilisé la technique de la projection pour faire passer ses messages. Le 19 décembre, il a ainsi projeté "Nous ne serons pas effacés", en référence à la décision de Donald Trump d'interdire aux personnes transgenres de servir dans l'armée.

Hey, @realDonaldTrump, the #LGBTQ community will not be erased! Tonight, @HRC partnered with @BellVisuals to project the 7 banned CDC words onto the Trump Hotel.

To quote a better president, we will not go quietly into... > Lire la suite sur Franceinfo

Vidéo - Retrouvez ci-dessous notre zapping Actu du jour : 

Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité