Spécialisée dans la transformation des données numériques urbaines, la start-up française Opendatasoft propose à 500 villes américaines un portail de données clé en main, disponible sur la plateforme Amazon.

Cela ressemble à une fable moderne, celle de la start-up française qui s’attaque à l’ambitieux marché américain de la smart city. L’entreprise parisienne OpenDataSoft, spécialisée dans la transformation des données numériques, notamment pour les collectivités locales, vient de lancer une campagne d’envergure auprès de 500 villes américaines réparties sur le territoire des Etats-Unis.

L’opération ne manque pas d’audace. A chacune des 500 municipalités, l’entreprise propose un portail Web unique qui recense l’ensemble des données numériques anonymisées concernant la ville, disponibles en open data sur des sites nationaux. On y trouve des jeux de données démographiques, comme le nombre d’habitants, l’âge moyen ou le nombre d’enfants par famille, mais aussi des informations relatives à la qualité de l’air, la localisation des écoles ou le prix moyen de vente des logements.

Publicité
« Contrairement à la France, les données urbaines ne sont pas centralisées au niveau des collectivités aux Etats-Unis, même pour les transports », explique Jean-Marc Lazard cofondateur et PDG d’Opendatasoft, qui a mené une levée de fonds de 5 millions d’euros en 2016 pour développer sa start-up à l’international. L’équipe de data scientists (« scientifiques des données ») est allée chercher les informations là où elles étaient, notamment sur les sites des départements d’Etat, avant de les aspirer et de les organiser au...
Lire la suite sur Le Monde
Inscrivez-vous aux newsletters du Monde.fr

Vidéo - Retrouvez ci-dessous notre zapping Actu du jour :