"SFR, c'était une marque extraordinaire il y a encore trois, quatre ans. Aujourd'hui, elle est abîmée et c'est ce qui explique la fuite de clients et de chiffre d'affaires", a assuré Stéphane Dubreuil, consultant spécialiste des télécoms, président de Stallych Consulting, sur..

"SFR, c'était une marque extraordinaire il y a encore trois, quatre ans. Aujourd'hui, elle est abîmée et c'est ce qui explique la fuite de clients et de chiffre d'affaires", a assuré Stéphane Dubreuil, consultant spécialiste des télécoms, président de Stallych Consulting, sur franceinfo.

Patrick Drahi, fondateur du groupe de télécoms et médias Altice, a repris les commandes, après avoir débarqué son directeur général, Michel Combes. L'action Altice a perdu plus d'un tiers de sa valeur en une semaine, se retrouvant à son plus bas niveau depuis décembre 2015. Depuis sa prise de contrôle par Altice, SFR a perdu plus d'un million et demi de clients mobiles et plus de 500 000 abonnés fixes.

franceinfo : comment va Altice, notamment sur les marchés ?

Publicité
Stéphane Dubreuil : On est dans un moment de tempête. Le cours a dévissé de 33 % en cinq jours. Sur une année, une année et demie, on parle plutôt de 50 % de la valeur. Le titre fait le yo-yo, ce sont des montagnes russes. Les marchés financiers sont soit dans un optimisme excessif, soit dans un pessimisme catastrophique. On sait depuis un bout de temps qu'il y a des problèmes chez SFR, on a fermé les yeux,...
Lire la suite sur Franceinfo

Vidéo - Retrouvez ci-dessous notre zapping Actu du jour :