Les Experts ont eu chaud. Mais ils ont parfaitement débuté l’Euro à Porec en Croatie. Les Français avaient pris les choses en main en début..

Publicité
Les Experts ont eu chaud. Mais ils ont parfaitement débuté l’Euro à Porec en Croatie. Les Français avaient pris les choses en main en début de match, portant l'écart à +3 en leur faveur après dix minutes (7-4). Mais les Norvégiens se sont appuyés sur leur défense solide pour revenir au score, grâce notamment à leur gardien Torbjorn Bergerud, auteur de six arrêts en première mi-temps. Les coéquipiers de Sagosen, la star du moment qui évoule au PSG Handball, ont repris l'avantage sur un but rapide en contre-attaque après une perte de balle française à dix minutes de la pause (12-11) et n'ont plus perdu leur avance jusqu'à la mi-temps (17-15), empêchant les Bleus de marquer pendant de longues minutes. La seconde période s'est poursuivie sur les mêmes bases, mais grâce à quelques beaux gestes de Luc Abalo et des arrêts cruciaux de Vincent Gérard, les Bleus sont parvenus à revenir au score (27-27). Les spectateurs ont eu droit à une fin de match intense et rapide où les deux équipes se sont répondu coup sur coup avant que les Français ne passent devant à 40 secondes de la fin grâce à un dernier but de Michaël Guigou (32-31).« On savait qu’on allait commencer par le plus gros morceau, a reconnu le capitaine Nikola Karabatic au micro de BeIN Sports. On se prépare depuis quinze jours pour ce match là. On a couru derrière au score. Mais on a montré beaucoup de mental. »Demain l’AutricheLes Experts ont effectivement montré une... > Lire la suite sur Le Parisien
Recevoir la newsletter quotidienne du Parisien

Vidéo - Retrouvez ci-dessous notre zapping Actu du jour : 

Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité