Interrogé lundi par un journaliste au sujet des nouvelles révélations sur l'affaire des emplois présumés fictifs de sa femme, François Fillon a perdu son sang-froid. 

En déplacement dans les Hauts-de-Seine, ce lundi, François Fillon s'est énervé contre un journaliste. Ce dernier a interrogé le candidat sur les dernières révélations de Médiapart selon lesquelles Penelope Fillon aurait été rémunérée par l'Assemblée nationale dès 1982 et non depuis 1986, comme il l'avait annoncé publiquement. 

"Je n'alimenterai pas le feuilleton de la calomnie"

D'après le média, "Penelope Fillon a en fait bénéficié d’argent public dès le premier mandat parlementaire de son mari, grâce à des contrats d’études ou des missions commandées par celui-ci." Suite à ces accusations, le candidat n'a pas souhaité s'expliquer et a simplement lâché au journaliste qui voulait recueillir sa réaction : "Oh là là... Allez voir vous faire voir !".

À lire aussiFrançois Fillon : "Je ne vous demande pas de m'aimer, mais de me soutenir"

Publicité
Interrogé ce mardi sur France 2 dans Télé Martin, François Fillon a déclaré : "Je n'alimenterai pas le feuilleton de la calomnie avec ces révélations successives, soigneusement distillées par des services de l'Etat qui maintenant remontent à 36 ans – à 36 ans –, à dix jours de l'élection. Jusqu'où va-t-on aller? Il y en a qui sont prévues entre les deux tours? Je ne dirai plus jamais un mot sur ces questions-là."