Invité lundi pour la première de l'émission "Quotidien", l'ex-garde des Sceaux n'a pas apprécié une question de Yann Barthès.

Après sa démission du gouvernement, Christiane Taubira a préféré rester dans l'ombre. À l'approche des élections présidentielles de 2017 cependant, elle est sortie de son silence, notamment avec une interview accordée à Libération, le 10 septembre. Elle était également l'invitée de Yann Barthès lundi, dans Quotidien, la nouvelle émission de TMC.

Le présentateur a ressorti une ancienne citation attribuée à Christiane Taubira, où elle affirmait : "Si Hollande est candidat à la primaire, je le soutiendrai. S’il ne l’est pas je me lancerai". L'ex-garde des Sceaux s'est insurgée. Elle a rapidement haussé le ton, mais pas contre Yann Barthès.

À lire aussi – "Je peux devenir méchante !" : Christiane Taubira menace Manuel Valls

"Je n'ai pas dit ça !"

Le présentateur de Quotidien a assuré que sa source avait confirmé la citation, mais Christiane Taubira a continué de nier. Elle a assené : "À mon âge, je vais me lancer ? (...) C'est insensé ! Je n'ai pas dit ça !" Elle s'est agacée du manque de solidité de cette source, qui aurait entendu cette rumeur d'une tierce personne, elle-même anonyme et donc peu fiable.

Publicité
Dans son interview à Libération, Christiane Taubira a répondu à cette même question en lançant : "Excusez-moi, mais ça s’appelle un cancan anonyme". Considérée comme un électron libre par des personnalités politiques de tous bords, impossible de savoir sur qui l'ancienne députée jettera son dévolu... ou si elle se présentera elle-même.
Publicité