Emmanuel Macron était en déplacement cette semaine pour inaugurer le Louvre d’Abu Dhabi. Le président de la République en a notamment profité pour faire une annonce de taille : la victoire militaire sur l’Etat islamique.

L’Etat islamique, c’est fini selon Emmanuel Macron. Le président de la République, en marge d’un déplacement hier dans les Emirats Arabes unis, en a profité pour s’adresser aux troupes françaises basées à Abu Dhabi. Le chef de l’Etat a assuré dans son discours que la victoire militaire serait assurée et totale dans ‘’les prochains mois’’ sur l’Etat islamique.

Le président de la République avait quelques arguments et notamment la récente prise de Raqqa par les alliés, alors que la ville syrienne était un des fiefs de l’organisation terroriste. "Presque deux ans jour pour jour après ces attentats, nous avons gagné", a lancé Emmanuel Macron en évoquant les attentats qui ont frappé la région parisienne en novembre 2015.

La question du terrorisme n’est pas réglée

Même si le chef de l’Etat est extrêmement confiant sur une défaite militaire, il n’en est pas de même pour la question du terrorisme. Si l’organisation disparaît effectivement, cela prendra plus de temps pour éliminer les foyers terroristes comme l’a souligné Emmanuel Macron en ajoutant que la combat ''ne sera pas terminé'' pour autant. Dans un entretien à France 2, donné toujours en marge de son déplacement, le président a d’ailleurs mis en garde contre les "métastases" que Daech essaime dans "toutes nos sociétés", et promis de mettre la pression notamment sur les acteurs du numérique.

Publicité
Le chef de l’Etat a salué par ailleurs la participation des Emirats au sein de la coalition internationale ainsi que la tolérance zéro que pratique Abu Dhabi sur son territoire . Il s’agissait du premier voyage d’Emmanuel Macron au Moyen-Orient depuis son élection.

Vidéo : Inauguration du Louvre Abu Dhabi : un coup culturel pour la France ?