Alors que l’UMP est parvenu dimanche à réunir les 11 millions d’euros qu’il devait rembourser suite à l’invalidation des comptes de campagne de Nicolas Sarkozy, l’ancien chef de l’Etat a tenu à exprimer sa reconnaissance, mais aussi son émotion.

©AFP

La somme est réunie. Grace à la grande souscription nationale lancée par Jean-François Copé et  à la générosité des donateurs, l’UMP a réussi  à réunir les 11 millions d’euros qu’il devait rembourser et ainsi, éviter la faillite. "Je suis heureux de vous le dire aujourd'hui, cette fois c'est fait, nous avons atteint les 11 millions d'euros nécessaires", a déclaré dimanche le président du parti lors du campus des Jeunes Populaires au Touquet-Paris-Plage (Pas-de-Calais).

Publicité
"Cette mobilisation qui m’a autant surpris qu’ému"Fort d’apprendre que le parti d’opposition a réussi à renflouer ses caisses, Nicolas Sarkozy est sorti de son silence. Cultivant une certaine réserve depuis sa défaite face à François Hollande en 2012, l’ancien chef d’Etat a ainsi choisi de s’exprimer sur le réseau social Twitter. "Que chacun d’entre vous sache combien je suis reconnaissant de cette mobilisation qui m’a autant surpris qu’ému… Merci à vous tous. NS", a-t-il posté.  Se félicitant lui aussi d’avoir récolté à la somme nécessaire pour pouvoir rembourser l’argent emprunté afin de financer la dernière campagne présidentielle de Nicolas Sarkozy, Jean-François Copé a également exprimé sa "reconnaissance" à tous ceux, membres de l’UMP ou non, qui ont participé au "Sarkothon" pour "la démocratie". "Ceux qui ne partagent pas nos idées ont voulu dire que la démocratie, c'est une UMP forte, engagée, mobilisée pour des valeurs qui sont celles de la France éternelle", a-t-il par ailleurs estimé.Après avoir obtenu un report de sa dette en  juillet dernier, l’UMP avait jusqu’à la fin de ce mois de septembre pour réunir les 11 millions d’euros.

Vidéo - Retrouvez ci-dessous notre zapping Actu du jour :