Le Parisien a dévoilé samedi un sondage Odoxa sur les événements et les personnalités politiques qui ont marqué les Français en 2014. 

Déboires à l'UMP, nouvelle percée du FN, actions du gouvernement... L'année 2014 aura été riche en politique. Mais quels sont ceux qui ont marqué l'année ? Le Parisien a répondu à la question en publiant samedi un sondage* réalisé par l'institut Odoxa pour le quotidien et iTélé. 

Événement politique 

L'événement politique le plus fort de l'année restera sans aucun doute la percée du Front national aux dernières élections européennes avec un score de 25%. "Le FN, premier parti de France, est ainsi cité en priorité par les sympathisants de gauche (45%) et encore plus par ceux de droite (57%)", précise Le Parisien. Loin derrière, le deuxième événement de l'année, selon 31% des Français, est la réforme territoriale, avec une France qui compte désormais 13 régions. Viennent ensuite ex-aequo le retour de Nicolas Sarkozy en politique et la victoire de la droite aux élections municipales (24%). 

Personnalité politique 

Toujours selon les Français, l'homme politique le plus marquant de l'année aura été le ministre de l'Economie, Emmanuel Macron. Celui-ci est en effet nommé "révélation de l'année" par 47% des personnes interrogées. A la seconde place des personnalités les plus marquantes en 2014 se trouve la jeune députée FN Marion Maréchal-Le Pen, avec 32% des suffrages. Celle-ci reste d'ailleurs la favorite des sympathisants de droite (47%, contre 39% pour Macron). La troisième place du podium revient quant à elle à l'ancien candidat à la présidence de l'UMP, Bruno Le Maire, avec 30% d'avis favorables chez les sondés. 

Scandale politique 

Publicité
Le scandale politique de l'année restera sans conteste l'affaire Thévenoud. Le secrétaire d’Etat PS qui oubliait de payer ses impôts pour cause de "phobie administrative" arrive en tête du sondage (40%), précise Le Parisien. Se classent en seconde position la "scandaleuse" Valérie Trierweiler pour 39% des sondés et à la troisième place le numéro un de la CGT, Thierry Lepaon (37%), après les révélations sur ses frais et indemnités payés par le syndicat.

*Sondage Odoxa réalisé sur Internet les 11 et 12 décembre 2014 auprès de 1002 personnes représentatives de la population française âgées de 18 ans et plus.

En vidéo sur le même thème : L'affaire Thévenoud dans tous les esprits à l'Assemblée nationale 

Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité