La retraitée de 69 ans chez qui est allé François Hollande jeudi dernier s’est réfugiée chez sa fille à cause du harcèlement médiatique qu’elle subit.

Depuis sa rencontre jeudi dernier avec le chef de l’Etat, Lucette Brochet, une habitante de Vandœuvre-lès-Nancy (Meurthe-et-Moselle), est au cœur des médias. Peut-être trop.

Selon L’Est Républicain, la retraitée de 69 ans a depuis trouvé refuge chez sa fille pour fuir le harcèlement médiatique dont elle fait l’objet. "Elle est très fatiguée et a besoin de tranquillité.", a fait savoir sa fille, alors que de nombreux journalistes continuent d’essayer de la joindre.

Lucette est tombée dans les escaliers

Mais le battage médiatique autour de cette rencontre a aussi été à l’origine d’une mauvaise chute de la retraitée, comme le relate sa fille : "Lucette est effectivement tombée dans les escaliers à mon domicile, ce matin (lundi, NDLR). C’est à la fois dû à sa fragilité car elle a été opérée de la hanche il y a un mois et à l’émotion provoquée par la polémique autour de la visite du président." La retraitée va bien et sa chute n’a pas nécessité une hospitalisation.

"Je ne comprends pas l’ampleur qu’a pris toute cette affaire.", a réagi la fille de Lucette, de même qu’un agent de sécurité qui s’est exprimé dans le journal régional : "Il faut lui foutre la paix. C’est une dame super-gentille. Elle n’a pas spécialement d’opinion politique et n’a pas été manipulée par le maire."

Une rencontre mise en scène

Publicité
Pourtant, si Lucette est harcelée par les médias, c’est parce que cette rencontre avec le président n’a pas été anodine. En effet, un reportage de BFMtv avait interrogé Lucette quelques jours après cette entrevue présidentielle ; la retraité avait alors avoué que tout n’était qu’une mise en scène bien préparée, et qu’elle devait poser certains questions alors que d’autres lui étaient interdites.

Vidéo sur le même thème : Christian Jacob dénonce "l'opération montée" de François Hollande chez Lucette

mots-clés : François hollande
Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité