Jean-Vincent Placé est "fan" de Ségolène Royal. Un élan d'affection qui ne plaît, apparemment, pas à tout le monde.

Quand Jean-Vincent Placé aime, il l'assume. Vendredi 3 octobre, le sénateur de l'Essonne, qui était à Amiens pour les journées parlementaires d'EELV, a profité de la présence de Ségolène Royal pour la complimenter. "Je suis fan, j'assume," a-t-il déclaré.

A lire aussi :  Ségolène Royal dénonce le machisme de Claude Bartolone

Un éloge qu'il n'a pas hésité à réitérer dans les colonnes du Point : "Du fait de son dynamisme, elle impacte la politique du gouvernement et de Manuel Valls et a réussi à influencer le président de la République. Je n'ai jamais entendu le président de la République parler autant de sujets écolos depuis que je le connais."

Ce n'est d'ailleurs pas la première fois que l'écologiste témoigne de son admiration pour Ségolène Royal. En avril dernier, il était déjà dithyrambique quand cette dernière était nommée à l'Ecologie : "Je connais bien Ségolène Royal et ses convictions écologistes, ses compétences sur le dossier et puis, disons-le, une forme de charisme personnel, d'audience, qui peut intéresser d'avantage les Français à l'écologie."

Publicité
Mais les compliments de Jean-Vincent Placé ne sont pas au goût de tout le monde. François Hollande n'apprécierait pas que son ex-compagne attire d'avantage l'attention sur elle et l'aurait fait savoir. Toujours selon Le Point, les deux hommes, venus assister au match France-Portugal le 11 octobre dernier, avait échangé quelques mots. Le président de la République aurait profité de leur rencontre pour glisser à l'oreille du sénateur de l'Essonne : "Est-ce que tu pourrais dire la moitié du bien de moi de ce que tu dis de Ségolène Royal ?" Peu adepte de la langue de bois,Jean-Vincent Placé lui aurait immédiatement répondu: "Quand tu feras la moitié de ce qu'elle fait pour l'écologie !"

Un tacle bien senti contre la jalousie du chef de l'Etat.

A voir sur le même thème : Ségolène Royal, idole des verts !