Interrogé par le journal Rivarol, le président d’honneur du FN a fait savoir que le président des Républicains était le meilleur candidat pour la droite à la primaire du parti.

La primaire des Républicains aura lieu l’année prochaine, mais Jean-Marie Le Pen a déjà fait son choix : c’est Nicolas Sarkozy, actuel président du parti.

"L'ancien chef de l'Etat est quand même de loin le meilleur candidat des Républicains" à la primaire de droite. "Il est celui qui n'hésitera pas à déborder Marine sur sa droite.", constate-t-il dans le journal d’extrême droite Rivarol à paraître jeudi. Et le toujours président d’honneur du Front national d’enfoncer les concurrents de Nicolas Sarkozy : "Juppé est quand même plombé par sa réputation d'homme de gauche. Sarkozy est un bateleur de qualité. C'est le meilleur orateur de masse, il a du charme, ce que n'ont ni Juppé ni Fillon qui ont tous les deux des gueules d'empeigne."

Un éloge plutôt inattendu quand on sait les rapports tumultueux qu’ont eus Jean-Marie Le Pen et Nicolas Sarkozy au moment des débats pour la présidentielle de 2017, et même dans l’hémicycle du Parlement européen quand le président des Républicains était encore le chef de l’Etat.

"Un évènement peut entraîner le basculement de plusieurs millions de voix"

Publicité
Cependant, dans cet entretien à Rivarol, le "Menhir" dit croire à une victoire prochaine de Marine Le Pen. "Marine et plus encore Marion [Maréchal-Le Pen] ne sont qu'à quelques points de la majorité. L'évènement peut jouer un rôle considérable. Il y a toute une partie de l'électorat qui est instable. Un évènement spectaculaire peut entraîner le basculement de plusieurs millions de voix : des attentats, une crise économique et financière majeure, des émeutes, etc.", analyse-t-il.

Vidéo sur le même thème : L'hommage de Jean-Marie Le Pen à "l'oncle Donald Trump" 

Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !

X
Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité