A la demande de François Fillon, le candidat de la droite a été reçu par Nicolas Sarkozy la semaine dernière pour un déjeuner en tête-à-tête au bureau de l’ancien président. Découvrez ce que les deux hommes se sont dit pendant cette entrevue.

"Il faut que tu ailles jusqu’au bout". Voici ce que Nicolas Sarkozy aurait conseillé à François Fillon la semaine dernière. Les deux hommes se sont en effet entretenus lors d’un déjeuner organisé à la demande du candidat de la droite dans les bureaux de l’ancien président. Une entrevue qui avait alors suscité de nombreuses interrogations : qu’attendait François Fillon de ce rendez-vous ? Qu’allez lui dire Nicolas Sarkozy ? Presque d’une semaine après, Le Parisien met fin au mystère et révèle que l’ex-locataire de l’Elysée aurait conseillé à son ancien Premier ministre de ne pas renoncer. "Si tu es déterminé, il faut que tu ailles jusqu’au bout", lui aurait-il dit.

A lire aussi – Nicolas Sarkozy : découvrez le surnom que lui donne "Le Monde"

"Une mise en examen, ça n’est pas une preuve de culpabilité"

Publicité
Toujours d’après le quotidien, François Fillon qui se retrouve englué dans l’affaire des emplois présumés fictifs de sa femme et de deux de ses enfants, aurait confié à Nicolas Sarkozy avoir envisagé de jeter l’éponge et de renoncer à la présidentielle. Ce à quoi ce dernier lui aurait répliqué :"Une mise en examen, ça n’est pas une preuve de culpabilité". Des propos qui, sous leurs allures de conseils bienveillants, pourraient cacher une "petite vengeance", estime les proches de Nicolas Sarkozy auprès du Parisien. Selon eux, ils pourraient faire écho à ce que François Fillon avait lâché quand tous les deux étaient encore dans la course pour la primaire de la droite et du centre. Faisant allusion aux affaires qui plombaient la candidature de l’ex-président, le Sarthois avait alors lâché qu’il n’imaginait pas "le général de Gaulle mis en examen".

En vidéo - François Fillon : "Je suis candidat et j'irai jusqu'au bout"

Thématiques élections: 

  • EMPLOI-ENTREPRISES