Depuis la performance de l’UMP aux élections départementales, l’ancien chef de l’État se lâche en privé…

Nicolas Sarkozy jubile. Dans son édition du mercredi 25 mars, Le Canard enchaîné révélait déjà son auto-satisfaction : "On m'a tout fait depuis quatre mois que je suis à la tête de l'UMP ! Or, ce que je vois, c'est que pour l'UMP et moi, ce n'est pas si mal que ça. […] Ça fait du bien de gagner ! Mais restons humbles. Pas de triomphalisme, surtout avant le second tour. C'est à la fin du marché qu'on compte les bouses."

Visiblement, la retenue est en public, car en privé, le président de l’UMP aurait du mal à contenir sa joie suite au bon score de son parti lors du premier tour des élections départementales.

A lire aussiNicolas Sarkozy ironise sur Manuel Valls et son cigare

Selon une indiscrétion du Point, l’ancien président de la République a dit devant ses affidés : "Je ne veux pas fanfaronner, mais franchement, j'ai bien fait de revenir, ça valide mon retour par le parti, on est uni entre nous, on a des idées claires."

"Il fallait que je revienne !"

Publicité
Un retour revanchard ? Que nenni pour Sarkozy : "Une revanche sur quoi ? Je m'appelle Sarkozy, j'ai été président de la République, et quand j'ai été battu, je l'ai été avec 48,5% des voix, j'ai quinze demandes de déplacements par jour, et quand on fait des réunions, faut mettre des écrans dehors, parce qu'il n'y a pas assez de place."

Puis, modestement, il continue : "Tous les soirs, quand j'ai des milliers de gens devant moi, je me dis que c'était évident, il fallait que je revienne !".

Vidéo sur le même thèmeValls répond à Sarkozy sur iTélé : "Je n'ai jamais traité quelqu'un de pauvre con"