Nadine Morano n’a pas apprécié les commentaires de Bernard Accoyer quant à sa candidature pour les élections européennes. Et l’ancienne ministre ne s’est pas privée de lui faire savoir jeudi soir sur Twitter.

©AFP

L’attrait de Nadine Morano pour Twitter n’est plus à prouver. Et une fois encore, l’ancien ministre s’est servi du réseau social pour exprimer sa colère. Alors que Bernard Accoyer, l’ancien président de l’Assemblée nationale a déclaré mercredi que la député de Meurthe-et-Moselle n’était pas suffisamment compétente pour représenter l’UMP dans le Grand-Est aux élections européennes de mai prochain, celle-ci lui a répondu jeudi : "Aucune leçon à recevoir de toi". Visiblement très remontée, elle a poursuivi en tweetant : "Pourrais-tu avoir la gentillesse de t’occuper de ta région (…) on ne crache pas sur sa famille (politique, ndlr)". Et l’ancienne porte-parole de Nicolas Sarkozy d’en rajouter : "Je me rends compte que plutôt que de me téléphoner il me salit dans la presse".

"Monsieur Accoyer s’autorise à créer des problèmes"La veille, Nadine Morano avait déjà commencé à répondre à Bernard Accoyer en lâchant au micro de France Inter : "Au-delà de s’être égaré, il mérite un carton rouge d’inélégance. Ce qui m’étonne, c’est qu’il s’est trouvé digne quand il m’a appelé au téléphone pour me demander de voter pour lui lors d’une élection historique (à la présidence de l’Assemblée nationale, ndlr). Je lui promets de réviser ma grammaire anglaise et mes déclinaisons allemandes (…) Qu’il soit rassuré, je suis également d’origine italienne. (…) Monsieur Accoyer s’autorise à créer des problèmes".

Publicité
"Carton rouge » pour Bernard Accoyer"Non contente d’avoir contre-attaqué à la radio et sur un réseau social, Nadine Morano a également profité de son intervention au "Grand Journal" de Canal+ mercredi soir. "Je dirais qu'à force de tirer sur son camp, Bernard Accoyer -je lui dis avec le même sourire que sa question- qu'il mérite un carton rouge pour son comportement', a-t-elle en effet estimé.

 

Vidéo - Retrouvez ci-dessous notre zapping Actu du jour : 

Publicité