Si de nombreux politiques de droite se sont désolidarisés des propos de Nadine Morano sur la "race blanche", d’autres, au contraire, la soutiennent. Tour d’horizon.

Nicolas Sarkozy ne la soutient pas

La majorité des ténors Les Républicains se sont indignés des propos de Nadine Morano sur la "race blanche" suite à la diffusion de l’émission On n’est pas couché sur France 2 samedi dernier. Nicolas Sarkozy, le président du parti, a fait savoir à travers un communiqué qu’il avait engagé une procédure pour évincer l’eurodéputée de la tête de liste des élections départementales en Meurthe-et-Moselle. En colère après cette décision, Nadine Morano a d’ailleurs promis de le "dézinguer" s’il se présentait à la présidentielle.

A lire aussi - Nadine Morano menace Nicolas Sarkozy