La maire de Lille n'accorde pas d'interview à tout le monde. La presse régionale fait les frais de ses choix médiatiques.

Il n'y a pas que le gouvernement qui grince des dents après les déclarations de Martine Aubry. Dans son édtion de ce lundi 20 octobre, le quotidien régional, La Voix du Nord, réserve un encart amer à la magistrate.

La raison : Martine Aubry aurait refusé de faire sa déclaration dans les colonnes du journal lillois.

Elle a, en effet, préféré le JDD pour fustiger le gouvernement sur sa politique économique. Un plan médiatique qui ne passe pas au niveau local.

La Voix du Nord, qui suit au quotidien l'actualité de la maire de Lille, reproche à cette dernière de refuser toute rencontre : "On aurait souhaité que ce soit dans nos colonnes mais nos demandes d'interviews se heurtent le plus souvent à des refus polis."

Et d'ajouter, vexé, que l'ancienne patronne du PS se limite uniquement aux médias nationaux pour sa communication : "Hier encore, il nous a été répondu que la maire de Lille se réservait pour France Inter ce lundi matin."

Publicité
Non rancunier, le quotidien régional invite toutefois Martine Aubry à venir toquer à la porte de sa rédaction : "Nos modestes colonnes régionales vous restent ouvertes si, d'aventure, vous acceptez à nouveau un jour d'être interrogée par des journalistes que vous connaissez aussi bien qu'ils vous connaissent [...] mais que vous évitez aussi de plus en plus souvent."

Une invitation honorable malgré les refus répétés de la maire de Lille à l'encontre de la presse régionale.

Vidéo - Retrouvez ci-dessous notre zapping Actu du jour :