Actuellement en "déplacement privé" à New York, la présidente du FN s'est rendue à la Trump Tower. Elle était accompagné de Pierre Ceyrac, ex-député FN et ancien de la secte Moon. 

L'image a fait le tour des réseaux sociaux jeudi après-midi. Comme l'a repéré Sam Levine, du Huffington Post, Marine Le Pen été présente à la Trump Tower en compagnie de trois hommes.

Elle se trouvait très précisément au Trump Ice Cream Parlor, l'un des cafés situés au rez-de-chaussée de la tour, QG de Donald Trump à New York. Selon son directeur de campagne, David Racheline, il s'agit d'un "déplacement privé", pour "respirer un peu" durant sa campagne présidentielle. Alors que tout laissait penser que Marine Le Pen allait rencontrer Donald Trump, l'équipe du président élu des Etats-Unis a précisé qu'aucun contact n'avait été établi entre la présidente du FN et un membre de l'équipe de Donald Trump.

A la table, Louis Aliot et un ancien de la secte Moon

Mais un autre point a intrigué les observateurs les plus curieux. Sur l'image, on peut voir que parmi les trois hommes présents aux côtés de Marine Le Pen se trouve, en plus de son compagnon Louis Aliot et de l’homme d’affaires Italien Guido Lombardi, un certain Pierre Ceyrac selon Libération. Celui-ci est un ancien député du FN mais surtout l'ex-représentant en France de la secte Moon. C'est l'homme avec la cravate rouge sur la photo ci-dessous.

"Marine est une amie"

L'homme, âgé de 70 ans, a fait partie des 35 députés entrés à l'Assemblée nationale en 1986. Il a été jusqu'en 1997 le représentant en France de l'Eglise de l'Unification, plus connue sour le nom de "secte Moon". "Dirigé depuis la Corée du Sud par le révérend Sun Myung Moon, messie autoproclamé et affairiste milliardaire, le mouvement revendique des dizaines de milliers de fidèles dans le monde. Il se caractérise en outre par son anticommunisme virulent", écrit LibérationTrès proche de Jean-Marie Le Pen qui, grâce à lui a acquis une stature internationale, Pierre Ceyrac a claqué la porte du FN en 1994 "suite à l’accumulation des petites phrases de Le Pen".

Publicité
Joint par Libération, l'homme confirme le rendez-vous avec Marine Le Pen. "Je suis retiré de la politique, mais Marine est une amie. Nous avons pris part à des entretiens prévus de longue date : depuis son arrivée, elle a vu une trentaine de personnes", assure-t-il, confirmant également qu'"aucun rendez-vous n’est prévu avec Donald Trump".

Vidéo sur le même thème : New York : Marine Le Pen à la Trump Tower... mais sans Trump

Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité