A l'issue du Conseil des ministres exceptionnel ayant eu lieu cet après-midi, Manuel Valls a été autorisé à utiliser l'article 49.3 dans le cadre du vote de la loi Macron.  

Manuel Valls engage la responsabilité du gouvernement sur le vote de la loi Macron par l'article 49.3. Cette décision a été prise après le Conseil des ministres exceptionnel qui s'est tenu cet après-midi. 

Grâce à l'utilisation de cet article, le gouvernement "passe en force" l'adoption de la loi Macron, sauf si une motion de censure est déposée et votée avant demain 16h30. 

A lire aussi : L'article "49-3" de la Constitution c'est quoi ?

Sur Twitter, Nicolas Sarkozy a dénoncé cette décision : "La vérité éclate au grand jour : il n'y a plus ni majorité, ni gouvernement" écrit-il.