Dans une interview accordée au "JDD", le colosse Makao s'est confié sur son temps passé au côté du couple présidentiel qu'il considère comme une "famille".

"Si j'avais été plus jeune, je crois que j'aurais voulu me faire adopter par eux", avoue Makao, l'ancien garde du corps d'Emmanuel Macron. Dans une interview accordée au Journal du dimanche, le jeune homme de 26 ans s'est confié sur ses bons moments passés auprès du couple présidentiel. "Le chef et Brigitte, c'est une famille", confie-t-il.  

Makao est un ancien rugbyman de l'équipe nationale du Congo. Il a perdu sa mère, il y trois ans, alors qu'il venait tout juste d'arriver de Kinshasa, en République démocratique du Congo. Le sportif qui avait déjà assuré la sécurité d'artistes internationaux a été recruté l'année dernière par Emmanuel Macron pour assurer sa protection. 

"Il a demandé à entrer seul dans le pouvoir"

Sur son expérience professionnelle avec le président de la République, il déclare : "Il n’y a jamais eu de débordements, ni avec la presse ni avec le public. Même à Amiens chez Whirlpool. Alors que ça chauffait. Ça a sifflé mais on a su installer le dialogue." Toujours prêt à aider Emmanuel Macron, il ne l'a néanmoins pas accompagné lors de la soirée de victoire du 7 mai dernier. "Il a demandé à entrer seul dans le pouvoir, sans sécurité. Moi je suis resté près des barrières avec Magic System et Line Renaud", ajoute-t-il.

Publicité
"Ma vie a basculé au côté d'Emmanuel Macron", lâche Makao. Bien qu'il attende un coup de fil du président, il se montre néanmoins compréhensif. "Le chef a été happé par sa fonction, je n'ai pas encore eu l'occasion de lui parler", explique-t-il. Le sportif envisage d'écrire un jour ses mémoires de campagne en tant que garde du corps qui s'intituleront De zéro à héros.

En vidéo sur le même thème : Le surprenant cadeau offert à Emmanuel Macron

Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !

X
Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité