Comme tout un chacun, les politiciens n'aiment pas admettre qu'ils ont eu tort. Alors quand on leur demande le prix d'un pain au chocolat ou d'un ticket de métro et qu'ils sèchent, ils font tout pour avancer une explication, même si elle est peu convaincante.

Invité sur le plateau de BFM TV pour répondre aux questions de Ruth Elkrief, François Fillon a tenté de défendre son ancien collègue Jean-François Copé. Ce dernier est l'objet de railleries des médias depuis lundi, parce qu’il pensait que le prix du pain au chocolat se trouvait "aux alentours de 10 à 15 centimes".

L'ex-Premier ministre de Nicolas Sarkozy a déclaré que la critique était "un peu facile", arguant que "tout le monde ne fait pas ses courses tous les jours". Selon lui, affirmer qu'on le fait en tant que politicien, "c’est pas très crédible". Pour conclure, il a lancé à la journaliste : "Vous pensez que le général de Gaulle faisait ses courses ?"

À lire aussi – Quand les politiques sont complètement à côté de la plaque...

Les pains au chocolat de Jean-François Copé

Au moment de son erreur très médiatisée, survenue sur Europe 1, Jean-François Copé avait rapidement expliqué qu'il n'allait "pas en acheter très souvent". Pourquoi donc ? Selon lui, la délicieuse viennoiserie serait en effet "un peu calorique". Le maire de Meaux s'est par la suite exprimé sur Twitter, arguant qu'il désirait préserver sa "ligne".

Nathalie Kosciusko-Morizet prend-elle vraiment le métro ?

On se rappelle également l'intervention de Nathalie Kosciusko-Morizet, qui en 2012 estimait que le prix d'un ticket de métro s'élevait à 4 euros. Elle s'était défendue en 2015, à l'occasion d'une interview diffusée par Sciences Po-Yahoo Actualités, rapportée par Le Figaro.

Publicité
Elle qui affirme avoir "toujours su combien coûtait un pass NAVIGO" explique qu'elle a "bêtement, ce jour-là, cherché à donner le prix au ticket". Dans un éclat de rire, elle a fait passer son erreur pour une preuve "que les polytechniciens ne sont pas si bons en calcul mental".

Vidéo sur le même thème – Jean-François Copé et les pains au chocolat

Publicité