Hospitalisé d'urgence pour une infection pulmonaire, l'ex-chef de l'Etat a failli décéder dimanche 18 septembre, selon les informations du JDD.

C'est une nouvelle qui fait froid dans le dos : Jacques Chirac, 83 ans, a frôlé la mort dimanche dernier au moment de son hospitalisation à la Pitié-Salpêtrière (Paris), a révélé le JDD.

L'ancien président avait été rapatrié du Maroc, où il a l'habitude de séjourner, dans la nuit de samedi à dimanche 18 septembre. Mais quelques heures après son admission, Jacques Chirac a failli décéder, son état de santé ayant été jugé "très très préoccupant". "Il a fallu lui retirer de l'eau dans les poumons", souligne l'hebdomadaire. "Chez un individu en pleine forme, on sait très bien traiter une infection pulmonaire, confie un médecin, mais chez une personne de 83 ans, affaiblie, les trois jours qui suivent une intervention d'urgence sont toujours déterminants." Seuls quelques proches avaient pu pénétrer dans la chambre de l'illustre malade ce jour-ci. 

A lire aussi Jacques Chirac : pourquoi les Français l'apprécient-ils autant ?

Depuis 2005, la santé de Jacques Chirac décline

Comme le rapporte le JDD, Jacques Chirac a pu être rapatrié en France grâce à des jets mis à la disposition des Chirac par l'Elysée. Dans la nuit de samedi à dimanche (18 septembre), il a rejoint l'hôpital parisien sur un brancard, le visage recouvert d'un masque à oxygène. Olivier Lyon-Caen, chef du service de neurologie de la Pitié et conseiller de François Hollande pour les questions de santé, est aussitôt prévenu. "C'est lui qui assure le lien avec l'Élysée", confie-t-on à la présidence de la République.

Publicité
Depuis son AVC en 2005, la santé de Jacques Chirac va de mal en pis. Depuis 2011, l'ancien chef de l'Etat souffre de problèmes neurologiques qui ont entraîné des complications rénales : en 2015, un rein lui a été enlevé. Puis des complications motrices (il ne marche plus depuis un an) nécessitent désormais des soins constants et une présence infirmière nuit et jour à ses côtés.

Vidéo sur le même thème : Le bouleversant hommage d’Alain Juppé à Jacques Chirac