Dans son livre, Patrick Buisson étrille une fois encore un membre de l’entourage de Nicolas Sarkozy. En cause cette fois-ci : Rachida Dati et les propos racistes qu’elle aurait tenus en 2007 à propos d’une de ses anciennes collègues au gouvernement. 

On connaît le franc-parler de Rachida Dati. On ignorait en revanche qu’elle pouvait tenir des propos racistes. C’est pourtant ce qu’affirme Patrick Buisson. Dans un passage de son livre La cause du peuple repéré par Closer, il rapporte en effet que l’ex-Garde des Sceaux ne serait pas privée de commenter le physique d’une de ses anciennes collègues au gouvernement et ce, de manière raciste. Les faits rapportés par l’ex-conseiller de Nicolas Sarkozy se seraient déroulés en 2007 lors d’une visite du président à Washington, aux Etats-Unis, et pour laquelle il était accompagné de plusieurs ministres et secrétaires d’Etat. "On vous fait honneur, monsieur le président, se serait ainsi vanté Rachida Dati. Enfin, sauf Rama Yade. Elle ne sait pas se mettre en valeur. Je sais bien que ce n’est pas simple parce qu’elle a un gros cul de black, mais elle pourrait faire un effort tout de même".

A lire aussi Carla Bruni-Sarkozy et son rapport à l’argent : les révélations de Patrick Buisson

"Pas de couleurs criardes à l’africaine"

Publicité
Patrick Buisson raconte également que celle qui est aujourd’hui députée-maire LR du 7e arrondissement de Paris ne s’est pas arrêtée là. "Au moins, Fadela (Amara, ndlr) suit mes conseils, elle est allée chez le coiffeur", aurait ensuite lâchée Rachida Dati. Des sorties que Nicolas Sarkozy aurait commentées sans toutefois s’offusquer des termes employés par la garde des Sceaux, au contraire. "Je l’avais pourtant bien briefée sur ses tenues pour la réception de la Maison Blanche, aurait-il rappelé. Pas de minijupes, pas de couleurs criardes à l’africaine mais une robe noire et sobre !".

En vidéo - Comment Rachida Dati est devenue "intouchable" grâce à Cécilia Sarkozy 

Publicité