Des élèves de CP/CE1 d’une école dans les Vosges devaient rencontrer mercredi le président à l’Elysée. Mais les péripéties de la loi Travail les ont vite fait déchanter…

L’ascenseur émotionnel.... Alors qu’ils se faisaient une joie de rencontrer le président de la République à l’Elysée, des élèves d’une classe de CP/CE1 ont dû se contenter d’une simple visite du palais présidentiel mercredi, rapporte BFMtv.

Il y a plusieurs semaines de cela, ces élèves de l’école Saint-Amé dans les Vosges avaient écrit une lettre à François Hollande pour lui demander s’il pouvait les accueillir. Quelques jours après, ils avaient reçu une réponse favorable de l’Elysée. Dans la lettre, rapportée par Vosges Matin, il était précisé que si l’agenda du président le permettait, celui-ci viendrait les accueillir personnellement pour une visite du palais présidentiel fixée au 10 mai.

A lire aussi François Hollande estime avoir "bien redressé le pays depuis 4 ans"

"Notre guide sera François Hollande"

De quoi donner des étoiles dans les yeux aux écoliers. "Notre guide sera François Hollande", s’exclamait l’un deux, tandis que la maîtresse déclarait : "On est tous un peu surexcités".

Publicité
Oui, mais voilà, la politique est un monde impitoyable. Le 10 mai, soit mercredi, avait lieu à l’Assemblée un évènement particulier : l’utilisation de l’article 49-3 pour faire passer la loi Travail. Un moment important pour le quinquennat du président. François Hollande n’a donc pas pu accueillir les bambins, qui ont quand même fait une petite visite de l’Elysée.

Vidéo sur le même thème : Un écolier de Mayotte interpelle François Hollande