Après la troisième annonce de la victoire de Jean-François Copé à la présidence de l'UMP, François Fillon a demandé l'organisation d'un nouveau vote dans les 3 mois... et constitue son propre groupe parlementaire à l'Assemblée nationale : "le rassemblement UMP".

Décidément, la grande saga politique de l'automne est loin d'être terminée ! Alors que la Commission de recours a déclaré pour la troisième fois Jean-François Copé vainqueur du duel qui l'opposait à l'ancien Premier ministre, François Fillon a jugé cette décision "illégale", estimant qu'il s'agissait là d'un "coup de force".

L'ancien Premier ministre a donc décidé de porter l'affaire devant la justice... Mais il ne compte pas s'arrêter là ! Selon les messages Twitter du député Lionel Tardy, présent ce mardi matin à la réunion de François Fillon à l'Assemblée nationale, "François Fillon demande une nouvelle élection sous 3 mois et constitue un groupe "le rassemblement UMP". Il ajoute que "ce groupe sera dissolu dès que les nouvelles élections auront été organisées".

"Les actions judiciaires seront abandonnées"Par ailleurs, le député et ancien ministre de François Fillon, François Baroin, également présent lors de cette réunion a déclaré à l'AFP que si un nouveau vote était organisé, "les actions judiciaires seront abandonnées".

Publicité
Pour la moment, le camp de Jean-François Copé refuse fermement toute réorganisation de l'élection à la présidence de l'UMP. Alors que, toujours selon l'AFP, l'ancien président de la République Nicolas Sarkozy estime préférable de revoter.

Vidéo - Retrouvez ci-dessous notre zapping Actu du jour : 

Publicité