George Tron a finalement retiré sa candidature pour la présidence du département de l'Essonne ce jeudi 2 avril après la victoire de la droite aux départementales. 

Georges Tron a renoncé à sa candidature dissidente à la présidence de l'Essonne ce jeudi 2 avril. 

Après la victoire de la droite dans l'Essonne lors des élections départementales, le maire de Draveil avait maintenu sa candidature à lma présidence du département malgré avoir été battu lundi lors du vote en interne pour la désignation du nouveau président. 

Publicité
Accusé de viol par deux anciennes employées de sa mairie, il a été renvoyé aux assises. Il avait déclaré à la presse en début de semaine : "J'ai été pénalisé par mon affaire […] Je peux comprendre que certains aient eu des doutes. Je les laisse avec leurs doutes".

A lire aussi : Georges Tron renvoyé aux assises : décision vendredi

Le nouveau président du conseil départemental de l'Essonne est donc François Durovray, le maire UMP de la ville de Montgeron. 

 En vidéo sur le même thème : Georges Tron : "Je suis fatigué de devoir supporter l'insulte"