La Haute Autorité pour la transparence de la vie publique a décidé de saisir la justice concernant leurs déclarations de patrimoine.

C’est une nouvelle affaire pour Patrick et Isabelle Balkany. Selon les informations d’Europe 1, le Parquet national financier a été informé de "mensonges présumés" de la part de Patrick et d’Isabelle Balkany.

En effet, le député-maire de Levallois et son épouse auraient "massivement sous-évalué" leur patrimoine lors des déclarations à la Haute Autorité pour la transparence de la vie publique, en 2012 et 2014.

La Haute Autorité pour la transparence de la vie publique a indiqué dans un communiqué, "qu’après instruction de chaque dossier et recueil de leurs observations respectives, la Haute Autorité estime (…) qu’il existe un doute sérieux quant à l’exhaustivité, l’exactitude et la sincérité de leurs déclarations de situation patrimoniale, du fait de la sous-évaluation manifeste de certains actifs et de l’omission de biens immobiliers".

Enquête du pôle financier

Par ailleurs, Patrick et Isabelle Balkany seraient les propriétaires cachés, derrière des sociétés-écrans et des comptes off-shore, notamment basés à Singapour, de deux palaces estimés à plusieurs millions d’euros.

Publicité
Patrick Balkany a été mis en examen en octobre dernier pour "blanchiment de fraude fiscale", "corruption" et "blanchiment de corruption". Le 18 mars dernier, le député des Hauts-de-Seine a perdu son immunité parlementaire.

Sa femme, Isabelle, a été mise en examen au mois de mai pour "blanchiment de fraude fiscale". Une enquête du parquet est en cours.

Vidéo sur le même thèmeIsabelle Balkany reconnaît pour la première fois une fraude fiscale 

Publicité
Publicité