Emmanuel Macron s'est exprimé dans Les Echos pour évoquer les orientations économiques de la France en 2015 et ainsi défendre le contenu de sa loi.

Ce mercredi 7 janvier, le journal Les Echos publie une interview du ministre de l’Économie Emmanuel Macron dans laquelle il aborde de nombreux sujets. Mais en expliquant que "2015 doit être l’année du tournant pour l’économie", le patron de Bercy s’est fendu d’une petite phrase qui n’a manqué de faire réagir, surtout à gauche.

Interrogé sur sa visite à Las Vegas pour le CES, salon annuel dédié aux nouvelles technologies et où la France y est particulièrement bien représentée cette année, Emmanuel Macron a livré sa vision de l’entreprenariat dans ce domaine. "Il faut des jeunes Français qui aient envie de devenir milliardaires" a-t-il lancé assurant que "l’économie du Net est une économie de superstars".

Lire aussi : Macron crée la polémique en parlant des "femmes illettrées de Gad"

Une citation qui a fait grand bruit sur Twitter provoquant l’ire d’une partie de la gauche. Par ailleurs, certains journalistes n’ont pas manqué de rappeler une autre phrase prononcée elle par François Hollande. En effet, le président de la République a plusieurs fois déclaré qu’il "n’aimait pas les riches".

Et comme Internet n’oublie rien, d’autres internautes ont déterré un Tweet de la ministre de la culture Fleur Pellerin qui expliquait en 2012 que "le rêve français, ce n’est pas forcément devenir milliardaire".

Le tacle à Cécile Duflot

Publicité
Cette petite phrase a fait tellement de bruit qu’elle a quasiment évacué le tacle que le ministre de l’économie a adressé à Cécile Duflot. En effet, l’ancienne ministre du Logement a critiqué dimanche la loi Macron estimant que c’était un "devoir" de "la mettre en échec". Ce mercredi donc, retour à l’envoyeur. Emmanuel Macron a en effet moqué la position de la députée écologiste en déclarant : "Cécile Duflot me fait penser à Woody Allen : ‘Ma réponse est non… Mais quelle est la question ?".

A voir sur le même thème : Loi Macron : la riposte des frondeurs s'organise

Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité