Alors que François Hollande était surnommé le président  le plus impopulaire de la Ve République, Emmanuel Macron est parvenu à faire pire que lui, moins de trois mois après son élection. 

Deux récents sondages révèlent que la cote de popularité d’Emmanuel Macron a chuté. Publié mercredi par Le Point, le dernier en date, un baromètre Ipos, montre en effet que le président de la République ne totalise plus que 42% de bonnes opinions, contre 45% au moins de juin. Pire, les avis critiques à son sujet ont progressé de 15 points par rapport au mois dernier, passant ainsi de 27% à 42%. Dimanche, un autre baromètre Ifop pour Le Journal du Dimanche révélait déjà que le locataire de l’Elysée avait perdu 10 points par rapport au moins de juin en termes de popularité, celle-ci n’étant plus fixée qu’à 54%.

"La fin d’une période de deux mois d’attentisme bienveillant"

Un véritable revers trois mois seulement après son élection aux commandes de la France. L’hebdomadaire soulignait d'ailleurs que cette baisse était la plus forte jamais enregistrée par un président sous la Ve République, mise à part Jacques Chirac au lendemain de sa réélection en 1995. "À titre de comparaison, ses trois prédécesseurs enregistraient, au même stade, des niveaux de popularité plus élevés, soit 53% d'avis favorables pour Jacques Chirac, 66% pour Nicolas Sarkozy et 55% pour François Hollande", rappelle Le Figaro. Emmanuel Macron a ainsi fait pire que son prédécesseur qui était pourtant surnommé le président le plus impopulaire.

Publicité
"Cette édition du baromètre politique Ipsos Le Point signe la fin d’une période de deux mois d’attentisme bienveillant", a par ailleurs commenté le directeur général France d’Ipsos dans un communiqué cité par le magazine.

 

Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !

X
Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité