Des sénateurs du groupe Les Républicains sont soupçonnés de détournements de fonds publics. Le Sénat a été perquisitionné ce lundi matin. 

Ce lundi matin, une perquisition s'est déroulée au Sénat dans le cadre d'une enquête sur des soupçons de détournement de fonds publics au profit de sénateurs du groupe Les Républicains (ex-UMP), révèle Le Parisien.

Les opérations ont été menées par la brigade de répression de la délinquance astucieuse (BRDA) de la police judiciaire parisienne.

"Nous avons reçu ce (lundi) matin une visite du juge d'instruction" qui "s'est présenté pour avoir des documents comptables", "nous avons remis à la justice les documents concernés", rapporte une source du groupe Les Républicains à l'AFP.

A lire aussi : Sénat : on connaît les noms des 14 sénateurs sanctionnés pour absentéisme

Une enquête ouverte en 2013 

L'enquête a été révélée par Mediapart et des juges financiers se sont saisis de cette affaire en 2013. Elle concerne des faits présumés d'abus de confiance et recel de ce délit, et de détournement de fonds publics.

Publicité
Les documents visés lors de cette perquisition étaient liés avec l'Union républicaine du Sénat (URS), une ancienne association sénatoriale qui recevait des financements du groupe UMP (aujourd'hui Les Républicains). Son ex-délégué général,François Thual, a été mis en examen en juillet 2015 pour détournement de fonds publics. 

En vidéo sur le même thème : Jean-Noël Guérini entendu par la police judiciaire