Alors que l'UMP traverse une crise sur fond de duel entre Jean-François Copé et François Fillon,  38% des Français estiment que cette situation profite au Front National.

Qui est le grand gagnant de la crise à l'UMP ? A cette question, plus d'un tiers des Français (38%) sont d'accord pour répondre que c'est le Front National. C'est en tout cas ce que révèle ce jeudi matin un sondage CSA pour BFMTV. Après plus de dix jours de chaos à l'UMP, 37% des sympatisants du parti seraient même d'accord pour dire que cette situation est bénéfique au parti dirigé par Marine Le Pen. Une opinion qui, semble-t-il, s'avère vraie puisque la présidente du parti d'extrême droite a récemment affirmé que le nombre d'adhésions à son parti avait augmenté. 20% des Français interrogés sont par ailleurs d'accord sur le fait que la tempête que traverse actuellement l'UMP arrange les affaires de l'UDI de Jean-Louis Borloo. Ils sont également 17% à penser que cela profite au Parti Socialiste.

Publicité
Cette affaire "nourrit l'extrême droite"Alors que l'UMP se trouve dans une véritable impasse depuis plusieurs jours et qu'aucune issue ne semble se profiler pour le moment, le premier secrétaire du PS, Harlem Désir a estimé mercredi que ce "grotesque psychodrame" doit cesser au plus vite car il a, entre autres, comme conséquences de "nourrir l'extrême droite". Selon lui, "tout cela est hors de propos quand la France doit combattre une crise aussi profonde dans laquelle ils (les membres de l'UMP) ont une grande part de responsabilité". Et d'insister: "l'UMP doit maintenant sortir de cette pantomine qui est vraiment de plus en plus indigne".  

Vidéo - Retrouvez ci-dessous notre zapping Actu du jour :