Jean-Marc Ayrault a quitté son poste de Premier ministre depuis bientôt un an. Il a désormais retrouvé son siège de député à l’Assemblée nationale non sans quelques difficultés.

Jean-Marc Ayrault a retrouvé son poste de député de la troisième circonscription de Loire-Atlantique, après avoir quitté son poste de Premier ministre depuis presqu'un an. Et l’ancien chef du gouvernement raconte que cela n’a pas été facile de revenir sur les bancs de l’Assemblée nationale après deux années à Matignon, comme le rapporte Europe 1.

Lire aussi - Européennes : Jean-Marc Ayrault fait son retour à Nantes

Le 4 février dernier, lors de la questure de l'Assemblée, il a révélé à ses anciens collaborateurs de Matignon qu’il a conservé certains réflexes de Premier ministre : "Au début, quand je suis retourné sur le banc comme simple député, c'était bizarre. Chaque fois que le président de l'Assemblée, Claude Bartolone, appelait le "Premier ministre" au micro, j'étais à deux doigts de me lever pour répondre". L’ancien Premier ministre a précisé que depuis il s’est "habitué", comme le rapporte L'Express.

Lire aussi - "Il faut dire la vérité" aux Français : Jean-Marc Ayrault sort de son silence

Publicité
Jean-Marc Ayrault a démissionné de ses fonctions de Premier ministre fin mars 2014, après la défaite de la gauche aux élections municipales. Remplacé par Manuel Valls, il est redevenu un simple député. En septembre 2014, l’ex-Premier ministre était sorti de son silence et avait exprimé certains regrets. Il aurait notamment voulu informer davantage les Français sur les difficultés financières du pays. Il n’avait cependant émis aucune critique sur le nouveau Premier ministre considérant qu’il était "trop tôt pour juger"

Vidéo sur le même thème : Ayrault: "Je reviens heureux"