Nicolas Sarkozy reproche-t-il à François Hollande d’avoir supprimer ses propres lois, comme la défiscalisation des heures supplémentaires ou la TVA anti délocalisation ? Quoi qu’il en soit, l’ancien chef de l’Etat, s’il est réélu, veut faire table rase des lois et autres réformes de la présidence socialiste.

©AFP

AFP

Divorce avec le "mariage pour tous"

Nicolas Sarkozy entre dans le vif du sujet avec la suppression de la loi Taubira sur le mariage homosexuel.Le weekend dernier, lors d’un meeting face au mouvement Sens commun, issu de la Manif pour tous, il a déclaré vouloir abroger complètement cette loi. Il avait pourtant affirmé, auparavant, être favorable à une "réécriture".

A lire aussi : Abrogation de la loi Taubira : Nicolas Sarkozy aurait "improvisé"

Publicité
Un revirement qui a fait l’effet d’une bombe au sein de sa classe politique et suscité des réactions négatives. L’ancienne ministre, Valérie Pécresse, a estimé, à l’antenne d’iTélé, que "l’abrogation n’est pas humainement réalisable" Un point de vue que l’une des sarkozistes les plus fidèles, Nathalie Kosciusko-Morizet, s’est empressée de rejoindre. "Je ne suis pas d’accord ! Ce n’est ni souhaitable ni même possible !", a-t-elle déclaré au micro d’Europe 1.

La volonté de Nicolas Sarkozy est pourtant aujourd’hui de faire "un mariage pour les homos et un pour les hétéros."

mots-clés : Nicolas sarkozy
Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité