Selon le "Canard enchaîné", Manuel Valls n’en pourrait plus de Christiane Taubira et de ses velléités de départ. Mais cette bisbille est loin d’être la seule intervenue entre ministres.

©AFP

Christiane Taubira et Manuel Valls

Il n’est pas toujours facile de cohabiter au sein d’un gouvernement, surtout quand celui-ci réunit des fortes têtes et une pluralité de couleurs politiques.

Publicité
Ainsi de Christiane Taubira et de Manuel Valls qui ne seraient pas en très bon terme. Dans une interview, vendredi dernier sur BFMtv, le garde des Sceaux a menacé de démissionner si la réforme de la justice des mineurs n’avançait pas. Des velléités de départ que n’aurait pas appréciées le Premier ministre qui, selon le Canard enchaîné, aurait déclaré : "Je ne peux plus la supporter (…) Elle ne reste que pour le confort de son ministère et parce que Hollande la considère comme une caution de gauche."