L’ancienne Première dame de France percevrait plusieurs milliers d’euros en tant qu’administratrice du groupe LVMH.

Un peu plus de 190 000 euros : voilà qui doit faire beaucoup de pièces jaunes. Telle est la somme qu’aurait touché Bernadette Chirac depuis 2010, date où elle est devenue membre du conseil d’administration du groupe LVMH, selon une révélation de l’Express.

A lire aussi - Le frère de Bernadette habite dans une HLM depuis 1984

En effet, le leader mondial du luxe verse chaque année à la femme de l’ancien Président de la République des jetons de présence – l’an dernier, ils ont représenté une somme de 37 500 euros.

C’est un peu moins que les 45 000 euros de jetons de présence qu’Hubert Védrine, ancien ministre des Affaires étrangères, a touché en 2014, selon le rapport annuel consulté par l’hebdomadaire.

Publicité
Un petit pactole qui devrait néanmoins consoler Bernadette Chirac de la perte de son mandat de conseillère départementale de Corrèze. D’autant plus que le rapport en question fait mention d’avantages en nature, sans préciser lesquels.

Vidéo sur le même thème : Bernadette Chirac s'intéresse-t-elle toujours à la politique ?