Au vu des récentes polémiques, le conseil national de l’UMP prévu samedi à Paris s’annonce pesant. Pour l’occasion, Alain Juppé a prévu son "gilet pare-balles" et son "casque à boulons".

À Bordeaux, Alain Juppé a évoqué le conseil national de l’UMP qui se tiendra samedi à la Mutualité, à Paris. Si l’atmosphère semble quelque peu pesante depuis sa confrontation avec Nicolas Sarkozy, le candidat à la primaire de la droite pour la présidentielle de 2017 prévoit tout de même de s’y rendre afin de plaider une nouvelle fois en faveur d’une union de la droite et du centre. Alain Juppé, qui ne s’attend pas à être chaleureusement accueilli, a donc prévu d’y aller muni d’un "gilet pare-balles" et d’un "casque à boulons", a rapporté Libération.

Une UMP divisée

Lundi, l’UMP était tiraillée sur la consigne de vote à donner pour le duel PS-FN au second tour de la législative partielle de la quatrième circonscription du Doubs. Alors que le président de l’UMP Nicolas Sarkozy défendait la stratégie du "ni-ni", Alain Juppé avait quant à lui appelé les électeurs à "faire barrage au FN", et par conséquent à voter pour le candidat PS. Au lendemain des élections, Nicolas Sarkozy s’était ainsi envolé loin de toutes ces polémiques, en direction d’Abou Dhabi pour y donner une conférence rémunérée. Si Alain Juppé s’est exprimé ce vendredi sur la conférence à venir, il s’est en revanche refusé à tout commentaire sur le voyage de son rival pour la primaire à droite.

Publicité
Enfin, les idées d’Alain Juppé ne font pas l’unanimité au sein de l’UMP. L’ancien Premier ministre avait même été sifflé à l’annonce de sa proposition lors d’un meeting de Nicolas Sarkozy en novembre dernier à Bordeaux.

Vidéo sur le même thème : Alain Juppé officialise sa candidature aux primaires UMP

Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité