Suite à l'élimitation du candidat UMP à la législative partielle dans le Doubs, Nicolas Sarkozy s'est exprimé devant les députés UMP sur les consignes de vote du second tour, taclant au passage Alain Juppé qui avait pris position pour un vote PS en vue de barrer la route au FN. 

Nicolas Sarkozy a pris la parole devant les députés UMP ce mardi afin de s'exprimer sur les consignes de vote du second tour de la legislative partielle dans le Doubs après l'élimination du candidat UMP

Publicité
Publicité

Le chef de l'UMP n'a pas donné de consignes précises mais a laissé le choix à ses électeurs. "Nous disons a nos électeurs, 'c'est à vous de décider'" a-t-il déclaré, précisant qu' "il n'y aura pas de complaisance avec le Front national dont la victoire nationale n'est plus impossible".

L'ancien chef de l'Etat en a néanmoins profité pour remettre à sa place Alain Juppé qui s'était prononcé pour un vote PS dans un post publié sur son blog ce matin. "Juppé aurait dû attendre et pas diviser" aurait-il également ajouté selon BFM TV. 

Vidéo - Retrouvez ci-dessous notre zapping Actu du jour :