Depuis son éclatement la semaine dernière, l’affaire Jouyet-Fillon n’en finit pas d’agiter la sphère politique. Pourtant, Manuel Valls, le Premier ministre refuse de la commenter.

Manuel Valls préfère ne pas trop en dire. Alors que la gauche et la droite s’affrontent depuis la semaine dernière sur le nouveau terrain de l’affaire Jouyet-Fillon, le Premier ministre ne souhaite pas alimenter le débat. Mardi, le locataire de Matignon a en effet refusé de commenter ce que certains appellent d’ores et déjà un scandale d’Etat. "Je ne ferai pas de commentaire aujourd’hui et demain", a-t-il prévenu sur France 2 à la veille d’une réunion à l’Assemblée nationale. J’en appellerai "au respect de la justice, au respect des hommes et au respect des Français", a-t-il précisé.

Manuel Valls appelle au "rassemblement"Conscient que cette affaire de complot présumé fomenté entre le secrétaire général de l’Elysée et l’ancien chef du gouvernement affaiblit la majorité, Manuel Valls a également estimé qu’il "y a des débats qui abaissent le niveau politique". Regrettant une "crise de confiance dans  notre pays" et insistant sur le fait qu’il ne souhaite "pas participer à ce type de débat", le Premier ministre a poursuivi en appelant au rassemblement. "Je veux au contraire (avec François Hollande) contribuer au rassemblement autour de nos valeurs. Et aujourd’hui nous célébrons ces valeurs", a-t-il fait valoir avant de lancer : "J’en appelle au sens de l’Etat, au sens de la République, à prendre de la hauteur, à sortir de ce débat, au fond, qui n’intéresse pas nos compatriotes (…). Je pense qu’aujourd’hui la France a plus que jamais besoin de rassemblement".

Publicité
Selon les informations de deux journalistes du Monde, François Fillon et Jean-Pierre Jouyet auraient déjeuné ensemble le 24 juin dernier. Au cours de ce repas, l’ex-Premier ministre aurait demandé au secrétaire général de l’Elysée de bien vouloir "taper" sur Nicolas Sarkozy, en d’autres termes faire pression sur la justice concernant les affaires qui le visent, pour empêcher son retour dans l’arène politique. Une version que dément formellement l’ancien locataire de Matignon, lequel a l’intention de porter plainte.

Vidéo sur le même thème : Jean-Pierre Jouyet va-t-il démissionner ? 

mots-clés : Manuel valls
Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité