Belle, romantique et fêtarde, la capitale tchèque dispose de nombreux atouts pour un petit week-end post-reprise en amoureux, en famille ou entre amis.  

©Wikimedia

Capitale de la République Tchèque, Prague est aussi le centre névralgique de la région de Bohême, réputée pour son insouciance et sa douceur de vie. Dans cette boucle de la Vltava, les guerres, les différentes influences culturelles et les périodes fastes alternèrent pour léguer celle qui est aujourd'hui une des plus belles villes d'Europe.

Les incontournables

Le pont Charles

Point d'orgue de la visite de Prague, passage obligatoire, le pont Charles relie Staré Město, la Vieille Ville bourgeoise, au Malá Strana de l'aristocratie et au quartier du château. L'édifice a longtemps été l'ouvrage civil gothique le plus important d'Europe. Ici, vous croiserez sans doute de très nombreux touristes, mais la balade avec vue sur la Vltava en vaut la chandelle, particulièrement en fin de journée quand les rayons du soleil viennent tutoyer les lignes du pont.

Le cimetière juif (Cf. photo ci-contre)

Il est l'une des plus vieilles nécropoles juives d'Europe (XVe), et la stèle la plus ancienne encore debout, date de 1439, c'est dire si la vue de ce cimetière est mystique. La dernière inhumation a eu lieu en 1787, et depuis le cimetière fait partie du musée juif de la ville. On dénombre en tout près de 12 000 pierres tombales de différentes époques, mais le nombre de corps ensevelis est bien plus important. Le déterrement des corps inhumés étant formellement interdit, les tombes sont empilées les unes sur les autres. Cette image impressionne.

Le château

L'histoire de la ville aux cent clochers commence avec celle de son château, situé sur la colline de Hradčany et dominant la Vieille Ville de Prague. Siège des souverains de Bohême, qu'ils soient princes, rois ou même empereurs du Saint-Empire romain germanique, puis de ses présidents, le château de Prague est le lieu symbolique du pouvoir depuis des siècles. Pour y accéder, vous devrez traverser le quartier Malá Strana (le " petit côté " en tchèque). Longtemps quartier de résidence privilégié de l’aristocratie, il a gardé de magnifiques palais entourés de jardins multicolores. C'est, selon les Praguois, le quartier le plus attachant de la ville dorée. Berceau de la Prague baroque, il regorge de surprises romantiques et de panoramas merveilleux que l'on découvre au détour d'une balade dans les rues sinueuses du quartier.

La place de la Vieille Ville et son horloge astronomique

Aussi appelée la Staromětské náměstí, cette place avec ses édifices de couleurs pastel, est l’une des grandes curiosités de Prague. Des flèches de style gothique, parfaitement symétriques, de Notre-Dame-de-Týn à l’architecture baroque de l’église Saint-Nicolas, l'endroit a accueilli le marché de la ville durant des siècles. On peut aussi y admirer le beffroi de l’Hôtel de Ville et assister à un spectacle unique au monde, qui se déroule à chaque heure. Il vous suffira pour cela de suivre le mouvement des touristes qui se ruent vers l’horloge astronomique, et vous découvrirez cette horloge animée. L'endroit est très touristique, mais la place n'en reste pas moins magnifique et empreinte d'une véritable ambiance de Bohême.

A faire sur place

La balade originale

Dans la "capitale magique de la vieille Europe" comme l'appelait André Breton, les oeuvres contemporaines surprennent au milieu d'une ville plutôt reconnue pour la beauté de son architecture classique. Prague fait partie de ces endroits dont l'identité architecturale s'inspire de nombreux mouvements : gothique, baroque, art nouveau et cubiste. Mais nul besoin de s'y connaître pour se rendre compte que ce syncrétisme des pierres fonctionne bien. Une simple balade dans les rues de la ville vous fera découvrir des endroits incroyables, comme la maison dansante. Cet immeuble original est composé de deux tours en verre, qui symbolisent un couple de danseurs qui s’entrelacent. Louez un vélo (il y a des loueurs partout), et allez découvrir à quelques rues de là un endroit incontournable pour les amateurs de street-art : le mur “John Lennon. Outre les nombreux tags et dessins, ce mur possède une histoire. A la mort de John Lennon en 1980, les jeunes Tchèques ont décidé de faire de ce mur un lieu symbolique, symbole de paix, à l'image du chanteur britannique. Son portrait et des paroles des chansons sont visibles sur le mur situé en face de l’Ambassade de France. Enfin, si vous aimez l'art de rue toujours, ou si vous aimez rigoler et vous faire surprendre, partez donc à la recherche des œuvres de David Cerny. Disséminé partout dans la ville, le travail de cet artiste tchèque engagé a pour but de provoquer les consciences. Sur île de Kampa, vous pourrez par exemple admirer les fesses de bébés à la tête sans visage. Ces mêmes bambins, on peut les retrouver sur la tour de télévision Zizkov. Il y a aussi "Le cheval du passage Lucerna", ou encore "Les hommes qui pissent". C'est perturbant, certes, mais très bien fait.

Pratique

Publicité
Y aller : Air France propose régulièrement des tarifs promotionnels. Par ailleurs, en vous rendant sur un comparateur de prix, tel que skyscanner vous pourrez trouver des billets à prix attractif. Dans le mois à venir, des aller-retour sont proposés à moins de 100e par personne.

Boire un verre : Vytopna

Voilà un concept de bar très original. Toute la salle est parcourue par des trains électriques, dont les wagons transportent les choppes de bière.

Vytopna restaurant, Vaclavske Nam 56, dans un petit passage.

Manger : le Lokal Restaurant

Avec un nom pareil, peu de chance de se tromper d'adresse. Goûtez ici des mets locaux, comme le célèbre goulasch dans une ambiance conviviale et entouré de Praguois.

Lokal restauraant : Dlouha 731/33, Prague 110 00. 

 

mots-clés : Prague, Voyage, Rentrée

Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !

X
Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité